Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Agression antisémite : pourvu que les agresseurs soient des fachos !

6 Juillet 2012, 07:59am

Publié par Thomas Joly

bernheim musulmanPourvu que les agresseurs soient fachos ! C'était l'état d'esprit d'un journaliste au lendemain du meurtre de sang-froid d'enfants au sein de l'école juive de Toulouse Ozar Hatorah. Manque de chance, le tueur s'appelait Mohammed, mais nous ne l'avons pas su tout de suite. S'il s'était agi d'un Pierre ou d'un Guillaume, l'information aurait sans doute circulé avec davantage de célérité...

 

Malheureusement, il semble que certains prénoms aient une fâcheuse tendance à monopoliser la rubrique des faits divers sordides. Aussi est-il probable que la dernière agression "antisémite" médiatisée n'ait pas été commise par les Pierre et Guillaume sus-cités. Il n'est que de lire les commentaires de la communauté éprouvée :

"Il n'y a pas de conflit intercommunautaire mais des agressions dont les cibles sont toujours des Juifs", assure le président du Crif, ajoutant qu'il y a "un problème d'antisémitisme en France dont il faut absolument être conscient". (Source)

 

Antisémitisme Nouvel-ObsCe commentaire laisse entendre que nous avons eu un énième épisode des tensions arabo-juives, bien que le CRIF tienne à universaliser la responsabilité. En nous faisant croire au passage que les juifs seraient les seules victimes des débordements de violence de jeunes assoiffés de sang. Or les quotidiens recensent malheureusement de plus en plus d'agressions violentes de personnes âgées, de profs, de policiers, d'adolescents blancs qui font office de derniers des mohicans dans leurs établissements... Il n'y a pas de problème d'antisémitisme ou d'homophobie dans notre pays ; il y a un problème de violence qu'aucun gouvernement n'a voulu traiter, démagogie oblige.

 

Redisons ici combien le fait que "l'antisémitisme", le "racisme" ou "l'homophobie" soient considérés comme aggravant une agression est inadmissible. Cela montre que les malheureux blancs hétéros et goys ne sont que des sous-hommes dont l'intégrité physique est moins précieuse que celle des autres.

 

Source

Commenter cet article