Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Affaire Merah : décryptage des bobards par Polémia

27 Mars 2012, 07:19am

Publié par Thomas Joly

BHL.jpgBernard-Henri Lévy donne le ton [le 19 mars]

« Avis aux pyromanes de la défense d’une “identité nationale” (…) il n’y a pas pire atteinte à notre culture, à l’âme de notre pays, à son Histoire et, au fond, à sa grandeur que le racisme et, ce matin, l’antisémitisme. » (Huffingtonpost) 


Les télévisions précisent le portrait-robot du tueur :

  • « Un homme de type caucasien ou européen » pour M6
  • « Les yeux bleus sur un visage blanc » pour TF1
  • « Un Blanc aux yeux bleus » pour France 2

pinocchioAh ces salauds aux yeux bleus !


Sur Canal + le président de la Licra, Alain Jacubowicz, enfonce le clou. Dominique Sopo, président de SOS-Racisme, déclare : « La France vient de vivre les événements racistes les plus graves depuis 30 ans. » L’Union des étudiants juifs de France défile derrière une banderole où il est écrit : « En France, on tue des juifs, des noirs et des arabes ». Le Conseil représentatif des institutions juives de France en fait immédiatement le titre d’un des articles de son site Internet.

 

Amalgamons, amalgamons !


Buffet, Bayrou, Lepage se lâchent et offrent un véritable concours de formules : « pyromanes de l’identité française », « climat de haine », « climat de tension », « intolérance » ; et de dénoncer pêle-mêle « ceux qui montrent du doigt en fonction des origines » et « libèrent la parole raciste ». Plus sobre, Mélanchon twitte : « Toulouse : Brasillach est servi. »

 

Mardi 20 mars : le festival de désinformation continue


Montrer du doigtMme Yardeni, qui a confié à la police les images des caméras de surveillance de l’école Ozar Hatorah, déclare : « On y voit un homme casqué, déterminé, efficace au sens nazi du terme. »

Dans Le Parisien un criminologue étale sa science : « Le choix des victimes, trois hommes d’origine maghrébine, un autre des Caraïbes, ainsi que quatre personnes de confession juive, indique très probablement que le criminel est raciste, antisémite et épouse probablement des thèses extrêmes, néonazies. »

Beaucoup de médias évoquent Anders Breivik, le terroriste norvégien, en oubliant de rappeler son militantisme pro-sioniste, pourtant à l’opposé de tout antisémitisme.

 

Et le Grand-Orient de France donne son éclairage philosophique :

« Voilà des années que nous dénonçons les propos qui attisent les haines au sein de la communauté nationale et que nous combattons un nationalisme rampant et destructeur, comme a pu le vivre la France dans les années 1930. »

Et après la découverte de l'identité du tueur, les mêmes hypocrites ont dénoncé l'amalgame...

 

dep_tv_cerveau.jpgDans un autre article Polémia écrit :

Avec l’aisance et le manque de scrupules propres à tous les appareils de propagande, les médias sont passés sans transition, dans la présentation du drame de Montauban et de Toulouse, d’une approche holiste du crimec’est le climat de haine et de xénophobie entretenu par l’extrême droite qui a provoqué ce crime raciste ») à une approche purement individualiste : « Mohamed Merah est un assassin isolé qui ne renvoie à rien d’autre que lui ». Même si on découvre maintenant qu’un obscur groupe dénommé « les soldats du califat » aurait revendiqué le crime de Toulouse, les médias s’en tiennent à cette ligne : Mohamed Merah est un « petit voyou » qui a « dérivé » (lefigaro.fr du 23 mars 2012). Circulez, il n’y a rien à voir !

 

Source

Commenter cet article