Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Action militante du Parti de la France à Sochaux PSA

25 Février 2012, 09:28am

Publié par Thomas Joly

Le Parti de la France accuse le FN de mentir aux ouvriers

À Sochaux hier, Christophe Devillers, responsable régional du Parti de la France, distribue des tracts pour dénoncer le double langage de Marine Le Pen face au monde ouvrier.

christophe-devillers.jpgIl y a quelques semaines, la candidate du FN était venue à la rencontre des ouvriers, mais avait surtout croisé des journalistes. Un « tabac médiatique » qui reste au travers de la gorge de Christophe Devillers. Lui se bat pour l’autre candidat de la droite extrême : Carl Lang, du Parti de France. Les ouvriers ne sont pas nombreux à savoir qu’il est aussi dans la course pour l’Élysée (du moins, il l’espère car à ce jour, il a récolté 350 signatures sur les 500). L’urgence pour le Parti de France est donc de faire savoir qu’il ne partage pas les positions de Marine Le Pen et qu’il a son propre candidat.

« Nous devons dénoncer les positions nouvelles de Marine Le Pen qui n’ont rien à voir avec celles de son père et le discours de la droite nationale sur l’avortement, sur l’immigration… », martèle Christophe Devillers. « Marine Le Pen a un double langage, elle trompe le monde ouvrier ». Marine Le Pen, avocate du made in France ?

Candidat aux législatives

Lang Devillers« Après enquête, il s’avère que les T-shirts de la campagne de 2007, dont il resterait des stocks importants, étaient fabriqués en Chine, tout comme ceux de la campagne de 2002. Pour la candidate autoproclamée du made in France, ça fait au minimum désordre. D’autant qu’on savait déjà que ses calicots de campagne sont fabriqués… À Nankin, en Chine ».

 

Christophe Devillers a été exclu du FN en 2004. « Il me considérait comme un électron libre. Le FN ne veut pas de barons de province. Ils veulent juste se servir des gens comme prête-nom. C’est la solution de facilité pour éviter tout travail d’implantation locale ».

 

Candidat aux dernières cantonales à Champagney, en Haute-Saône, il avait frôlé le 6 %. « C’est le fruit d’une implantation locale ».

 

Christophe Devillers sera candidat aux législatives dans la deuxième circonscription de Haute-Saône.

 

Source

Commenter cet article