Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Michelin licencie en France et délocalise en Inde

25 Juin 2009, 14:00pm

Publié par Thomas Joly

Communiqué du Parti de la France

Après Continental et Goodyear, c'est maintenant Michelin qui va licencier plus de mille salariés suite à une baisse d'activité dans le secteur du pneumatique. Toutefois, l'entreprise française a pour projet d'investir la somme astronomique d'un milliard d'euros pour s'implanter en Inde.

Cette délocalisation sauvage, autorisée voire encouragée par les institutions euro-mondialistes, établit clairement que les suppressions de postes en France dans le domaine industriel sont définitives et qu'une hypothétique reprise ne bénéficierait pas aux travailleurs français.

Carl Lang et Le Parti de la France sont favorables à un protectionnisme économique communautaire rétablissant des barrières douanières pour les marchandises produites à moindre coût dans des pays où la main d'œuvre ne coûte rien du fait d'une protection sociale inexistante et de conditions de travail qui relèvent de l'esclavage.

Ils réaffirment qu'il est possible de produire en France avec des Français à partir du moment où l'Etat pratique une régulation des échanges en fonction du seul intérêt économique et social des Français.

Commenter cet article

Valentin 27/06/2009 12:01

Dommage mes commentaires étaient courtois en corrélation avec votre texte.
C'était un constat d'une attitude syndicaliste qui risque de coûter cher aux travailleurs français.

Thomas Joly 27/06/2009 15:18



Mais votre commentaire a bien été publié ! C'est juste que vous ne l'avez pas posté sur le bon article ! Il est ici.

Cordialement.



Valentin 27/06/2009 09:39

Que c'est drôle...
Vous n'avez pas pas eu le courage de publier mon commentaire.
Il y a des vérités bien dures à digérer.

Thomas Joly 27/06/2009 11:44



Vous ne l'aviez pas posté dans un sujet en rapport.
Mais voyez qu'il est quand même validé.

A partir du moment où les commentaires sont courtois et écrits dans un français compréhensible, je les publie.

Cordialement.