Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Chronique de l'insécurité ordinaire dans l'Oise

11 Juin 2009, 13:53pm

Publié par Thomas Joly

- Cette semaine sont jugés aux assises de l'Oise deux "chances pour la France", Abdoul Thiam (23 ans) et Fouad Bouhi (21 ans), qui ont torturé et filmé leurs actes de barbarie commis sur un certain Dominique Macel (31 ans) qu'ils ont séquestré dans un appartement du très multiculturel quartier du Clos-des-Roses de Compiègne en mars 2006 pour une sombre histoire de drogue. Décrits comme des psychopathes ultra-violents et dénués de remords, les deux charmants jeunes hommes ont torturé leur victime de longues heures en la tabassant, en la tailladant avec des lames de rasoir, en la brûlant avec un fer à repasser et un couteau chauffé à blanc ou encore en lui faisant ingurgité de l'eau de javel.

- Hier à Clermont, un individu masqué et armé a tenté de braquer le bureau de Poste du très bigarré quartier des Sables en indiquant aux employés que le colis qu'il venait de remettre était une bombe qui allait exploser. Devant la résistance de la guichetière, il s'est sauvé bredouille. Toutefois, 300 habitants du quartier ont été évacués et la fausse bombe neutralisée. Le braqueur court toujours.

- Lundi après-midi à Beauvais, un homme cagoulé a braqué le bureau de Poste du très cosmopolite quartier St-Jean au centre commercial Bellevue et a dérobé pas moins de 100 000 €. Lui non plus n'a pas été retrouvé.

- Hier et mardi, 28 interpellations ont eu lieu, dans le cadre d'un vaste trafic d'héroïne, dans le célèbre quartier Saint-Jean de Beauvais et à Creil, ville de l'Oise où les joies de la diversité et du "vivre ensemble" sont quotidiennes. Une  quantité considérable d'héroïne, des armes et de grosses sommes d'argent ont été saisies au cours de l'opération de police.

- Le Courrier Picard d'aujourd'hui nous apprend, sans surprise, que, Beauvais étant une ville fortement criminogène, cela coûte plus cher d'assurer sa voiture lorsque l'on y habite. Pas sûr que Madame Cayeux, le Préfet et la haute hiérarchie policière soient au courant puisqu'ils tentent régulièrement, à l'aide de statistiques bidonnées, de faire croire que l'insécurité est en baisse constante dans la ville-préfecture.

Commenter cet article

V L 13/06/2009 11:56

L'Oise, un département où il fait bon vivre... pour les racailles !!!