Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Schizophrénie ambiante (par Philippe Régniez)

5 Mai 2009, 07:29am

Publié par Thomas Joly

Peu enclin à croire en la psychiatrie et à ses méthodes, nous n'aimons pas non plus utiliser son vocabulaire, cependant à un certain phénomène actuel au sein de la droite nationale semble bien correspondre le terme. Mais, tout d'abord, qu'est-ce que la « schizophrénie » ? C'est, nous disent les dictionnaires, un terme apparu en 1911 pour désigner une désagrégation psychique (ambivalence des pensées, des sentiments, conduite paradoxale), et, surtout, la perte du contact avec la réalité et le repli sur soi.


Le procès de Youssouf Fofana, et de ses vingt-six co-accusés, s'est récemment ouvert à Paris. A l'énoncé des sévices et du crime commis par Fofana (le chef de la bande), et ses complices sur leur victime ; vu son comportement au premier jour du procès, beaucoup au sein de la droite nationale, et plus largement, ont réagi fort logiquement en demandant à ce que la peine de mort soit réintroduite.


Nous ne voulons pas discuter ici du bien fondé de cette requête, mais il faudrait quand même ouvrir les yeux sur la France d'aujourd'hui. Si la peine de mort était réintroduite, qui croyez-vous, avec les magistrats que nous avons, qui seraient les premiers à passer à l'échafaud ? Les Youssouf Fofana ? Non, ce seraient bien évidemment les gêneurs de la droite nationale, tout comme le furent Robert Brasillach et tant d'autres à la « libération ».


Deux apartés. Tout d'abord, Fofana a parfaitement raison de jouer la provocation et de se référer à l'Islam, il ne fait que mettre le nez de la France dans ses propres contradictions, son seul véritable crime étant d'avoir choisi pour victime un jeune juif. En second lieu, une certaine Emilie Frêche, écrivaine de son état, semble par des voies détournées trouver beaucoup de charme à Youssouf (lequel est défendu par l'avocate qui a épousé le terroriste Carlos). On serait tenté de l'inviter à partager la cellule de Youssouf, si ce n'était que c'est très probablement la forme d'épanouissement que cette jeune femme française de souche cherche, et c'est là un des véritables symptômes du drame de la France actuelle.

Source

Commenter cet article

V L 05/05/2009 08:54

Au procès Fofana, de jeunes juifs surexcités ont tenté de lyncher les proches de Fofana et l'avocate du barbare ivoirien a du repartir sous escorte. Y aurait-il eu la même indulgence médiatique, politique, policière et juridique si les "vengeurs" avaient été des Français de souche ? N'aurait-on pas entendu les professionnels de l'antiracisme hurler au fascisme et condamner ces débordements inacceptables ?