Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

La crèche de Montiers contestée par l'ancien maire gauchiste

29 Décembre 2008, 09:28am

Publié par Thomas Joly

Le petit village de Montiers (canton de St-Just-en-Chaussée) s'est doté d'une crèche décorative pour Noël. Rien d'exceptionnel jusqu'alors, sauf que l'ancien maire, battu cette année et aigri comme jamais, a décidé, avec l'aide des gauchistes enragés de la Libre Pensée de l'Oise, de faire disparaître cette crèche.

Claire Grimaldi, présidente hystérique de la fédération de l'Oise de ce groupuscule d'extrémistes anticatholiques, a envoyé une missive hallucinante à la municipalité de Montiers, arguant d'une grave atteinte à la laïcité, décrétant la laideur de cette crèche et prophétisant d'un ton menaçant un affrontement religieux (rien de moins !) dans la commune.

L'ancien maire, Claude Debye, connu pour son engagement à l'extrême-gauche et pour avoir parrainé nombre de clandestins lorsqu'il était maire, tente par cette pantalonnade grotesque de régler des comptes avec la nouvelle municipalité qui, je l'espère, ne cédera pas aux délires de ce Monsieur et des fanatiques haineux de la "Libre Pensée".

Commenter cet article

Paul de Mouy 29/12/2008 16:17

Une crèche en France à Noël, quelle horreur!
Atteinte à la laïcité! Mais que disent ils de cette info trouvée sur le site du Figaro.fr ?
Nous attendons vos réactions, Mesdames et Messieurs les ayatolas de la Libre pensée.

"Les pouvoirs publics apportent désormais 30 % des fonds nécessaires à l'édification des lieux de culte.

«Aujourd'hui, les maires sont les premiers bâtisseurs de mosquées», affirme Dalil Boubakeur, un sourire aux lèvres. L'ancien président du Conseil français du culte musulman (CFCM) pense avoir contribué à l'institutionnalisation de l'islam en France. Partout des mosquées sortent de ­terre. Quelque 150 projets sont lancés. Souvent marqués par le gigantisme. Créteil vient d'inaugurer une mosquée cathédrale qui a coûté 5 millions d'euros. Avec le soutien de l'édile PS, Laurent Cathala. «Après la volonté divine, c'est grâce au député maire que le projet a réussi» , confirme le responsable Karim Benaïssa. Un bail emphytéotique, une aide à la construction de 1 million, ainsi qu'une subvention annuelle de 100 000 euros, officiellement dirigées vers les activités culturelles : le maire a utilisé tous les moyens de financement dont il disposait. Sans enfreindre la loi de 1905, qui prévoit que la «République ne reconnaît ni ne subventionne aucun culte»."

En attendant, meditons sur cette prédiction.

"Dans Vingt ans, c'est sûr, la France sera une république islamique"
Hussein Moussawi. chef Hezbollah d'Amal islamique.

STRAUB Claude 29/12/2008 15:25

Pour certains, n’importe quel sujet est prétexte à se faire remarquer, et dans le cas présent, l’investissement est relativement minime par rapport aux investissements accordés en général aux musulmans pour leurs concepts et dogmes religieux.
De plus, on ne peut escamoter 2000 ans d’imprégnation chrétienne sur le simple fait qu’on est laïc, athée ou pro-musulman !!