Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Offensive des immigrationistes à Beauvais

2 Juin 2008, 12:15pm

Publié par Thomas Joly

Le lobby de l'immigration s'est montré particulièrement actif le week-end dernier dans la préfecture de l'Oise.

Tout d'abord, c'est le collectif solidarité-migrants de l'inévitable Jean-Michel Bavard, chez qui la régularisation de tous les clandestins est une obsession pathologique, qui a manifesté samedi contre l'expulsion d'un Malien et d'un Mauritanien, tous deux en situation irrégulière sur le sol français. Pourtant, ces rares expulsions, quand elles sont suivies d'effet, sont dérisoires au regard des 150 000 clandestins qui entrent illégalement en France tous les ans. De plus, les quelques-uns qui font l'objet d'une reconduite dans leur pays d'origine rappliquent généralement en France quelques mois après...

Non loin de la manifestation des pro-immigrés devant l'hôtel de ville, se tenait, place Jeanne Hachette, un marché africain organisé par la municipalité UMP de Madame Cayeux. Comme s'il s'agissait d'une touche d'exotisme à Beauvais...

Enfin, pour couronner le tout, la Ligue des droits de l'homme (ou plutôt de l'étranger) organisait une "votation citoyenne" destinée à accorder le droit de vote aux étrangers, ce qui reviendrait à supprimer le concept de citoyenneté française et même de nationalité puisque toute personne résidant sur le territoire français, légalement ou illégalement, aurait alors les mêmes droits que les Français !

Plus que jamais, je tiens à rappeler aux Beauvaisiens que seul le Front National s'oppose à l'immigration-invasion, exige l'expulsion de tous les clandestins et de leurs familles, réclame l'application de la préférence nationale dans tous les domaines et désire l'application réelle de la tolérance zéro en matière d'insécurité.

Commenter cet article

Dédé fils 05/06/2008 08:52

Que de manifestation à Beauvais en ce moment, dont certaines me font parfois sourire.

Prenons l’exemple de Bosch nous avons des salariés qui perdent leur emploi et manifestent (CGT en tête) sur la fermeture voir la délocalisation de l’entreprise ce qui est compréhensible, mais ce qui l’est moins c’est de constater que ce sont parfois les mêmes qui manifestent pour la régularisation des clandestins.

Ces manifestants feraient bien parfois de se regarder dans un miroir et comprendrent qu’ils sont parfois en total contradiction avec leurs actes.

Le coût de l’immigration est une lourde charge pour les français qui supportent sur leurs épaules, ce qui fait baisser notre pouvoir d’achat, notamment les d’aides en tout genre distribuées ; regroupement familiale, appartement fourni (appartement que bon nombres de français attentent pour leur part), crèche, école, hôpitaux, aides d’état, argent distribués par les organismes sociaux etc etc etc. Les français cotisent d’autre consomment leurs droits, et creusant aussi un peu plus chaque jour le trou de la sécu.

Il faut en déduire un constat identique pour les entreprises qui sont déjà accablées de trop de charges et qui finissent par délocaliser. Tout cela pour vous dire que ces manifestants tracent pour bon nombre d’entre eux le chemin qui les mènent aux chômages, en favorisant les clandestins à rester.
D’un coté on manifeste pour la perte de son emploi et de l’autre on manifeste pour que ceux qui risquent de leur faire perdre leur emploi restent sur notre sol !!! Vous avez dit contradiction ?
Ils devraient ouvrir les yeux et regarder que les emplois occupés par des étrangers seront autant d’emploi qu’ ils n’auront plus pour eux.
Mais aussi la CGT (qui n’est pas la seul) toujours prompte à s’en prendre au patronat donne à ce même patronat les cartes nécessaires pour un esclavagisme moderne et camouflé, en permettant aux entreprises de remplacer le salarié français par des étrangers parfois bien dociles et moins revendicatifs que l’autochtone sur ses conditions de travail et salariale.

Je ne doute pas que bon nombre de ces personnes ont votées pour plus de social, ILS L’ONT.