Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

La semaine de 4 jours : un faux problème

29 Septembre 2007, 16:07pm

Publié par Thomas Joly

ph-maternelle-2-20-1-.jpgC'est donc décidé, les écoliers de primaire n'iront plus à l'école le samedi matin et conserveront leur mercredi matin. Cette information fait les gros titres depuis quelques jours, les pour et les contre développent leurs arguments. Et pourtant, quelle réforme anodine et sans intérêt !

Alors que le niveau n'a jamais été aussi bas, en particulier à l'école primaire, que beaucoup de jeunes entrent en 6ème sans savoir ni lire ni écrire, voilà tout ce que Xavier Darcos a à proposer en matière de réforme éducative. Nul doute que l'objectif est une démagogie de court terme afin de gagner un peu de popularité auprès des parents qui n'aiment pas se lever le samedi matin ou bien voir leur départ en week-end amputé d'une demi-journée. Est-ce là toute l'ambition du gouvernement dans ce domaine ?

Comme le disait une maman à la radio, le samedi matin étant généralement le jour des courses, quel bonheur pour les enfants comme pour les adultes de participer ensemble à ce moment exhaltant et enrichissant... Un instituteur soulevait également le problème du peu de temps qu'il allait lui rester pour appliquer le programme annuel vu la place que prennent toutes les activités obligatoires secondaires ou périscolaires : langue étrangère, éducation à la citoyenneté, sensibilisation à l'environnement et au fumeux développement durable, sorties diverses et variées, sport, sécurité routière, etc.

Outre tout cela, se pose aussi la question du rôle des parents. L'éducation nationale est depuis malheureusement fort longtemps sortie de son rôle d'instruction publique pour s'ingérer, avec le succès que l'on sait, dans l'éducation parentale de plus en plus délaissée par ceux qui en ont, par essence, la responsabilité.

Cette semaine de 4 jours ne changera pas grand chose dans le naufrage de l'école en France qui ne parvient plus à remplir son rôle et sa mission correctement. Je n'y vois qu'une mesurette dérisoire de plus s'inscrivant dans la logique d'une société consumériste de loisirs.

Commenter cet article