Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Manifestation contre le traité simplifié de Sarkozy

23 Septembre 2007, 18:15pm

Publié par Thomas Joly

TJ-Le-Pen-220907.jpgSamedi 22 septembre, j'ai participé aux côtés de Jean-Marie Le Pen à la manifestation organisée à Paris par le Collectif France Indépendance contre le traité européen que veut nous imposer Nicolas Sarkozy. Une quinzaine d'associations et de partis politiques, dont le Front National qui a formé le gros du cortège, ont répondu à l'appel de ce collectif .

 

On pourra regretter la faible mobilisation (environ 600 personnes) lors de ce rassemblement tant l'enjeu pour l'indépendance de notre Nation est gros. En effet, Nicolas Sarkozy, européiste convaincu, souhaite aller à l'encontre du vote des Français lors du référendum de 2005 où ils ont rejeté à 55% le projet de Constitution européenne. Puisque les Français ont mal voté, Nicolas Sarkozy, qui n'en est pas à une fourberie près, désire faire voter les dociles parlementaires, tellement représentatifs qu'en 2005 ils étaient à 92% favorables à la Constitution européenne !

 

Il ne faut pas s'y tromper, le "traité simplifié", qui va – hélas – être sûrement ratifié, reprend quasi-intégralement les dispositions du projet de Constitution européenne qui portait atteinte à la souveraineté et à l'indépendance de notre pays. Comme l'a analysé Bruno Gollnisch, député européen, il ne s'agit que de retouches sémantiques du projet de Constitution européenne rejeté par les peuples européens.


Le président de la République, qui perpétue cet esprit de trahison du peuple chère aux locataires successifs de l'Elysée sous la Vème République, a également déjà fait savoir qu'il ne s'opposerait pas à de nouvelles négociations en vue d'une adhésion de la Turquie à l'Union Européenne alors qu'il avait déclaré, pendant la campagne présidentielle, qu'il y était fermement opposé.

Comme dirait Jean-Marie Le Pen, les gens ont toujours beaucoup de mal à reconnaître qu'ils sont cocus ! Cependant, nul doute que l'ahurissant capital sympathie de Sarkozy va finir par s'estomper vu la cadence à laquelle il enchaîne les renoncements dans tous les domaines (Europe, immigration, fonction publique, remboursements médicaux, etc).

Commenter cet article