Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Cayeux/Abla, le couple de la rentrée ?

9 Septembre 2007, 17:32pm

Publié par Thomas Joly

Il se murmure depuis quelques temps que la mairesse de Beauvais, Caroline Cayeux, fait les yeux doux à Fatima Abla, conseillère municipale de gauche (PRG) et adversaire enragée du Front National.
Prenant exemple sur Nicolas Sarkozy qui a largement ouvert son gouvernement à la gauche et aux minorités ethniques, Caroline Cayeux semble vouloir débaucher Fatima Abla afin de la faire figurer sur sa liste municipale. 

Il ne fait aucun doute que les deux élues s'entendent plutôt bien. C'est d'ailleurs grâce (ou plutôt à cause) de Fatima Abla que fut votée au Conseil municipal de Beauvais, par la majorité UMP, l'aberrante décision de réserver des créneaux horaires spécifiques pour les femmes d'une association franco-algérienne dans une piscine publique de la ville. Véritable encouragement au communautarisme, les deux femmes ont fait front commun suite à la réaction politique du Front National lors d'une conférence de presse que j'ai tenu avec Michel Guiniot, secrétaire départemental de la fédération de l'Oise. Fatima Abla s'est même sentie obligée de faire un scandale lamentable en m'apostrophant grossièrement lors de la cérémonie du 8 mai au monument aux morts de Beauvais (voir le compte-rendu de l'incident dans le numéro de juillet d'Agir en Picardie).

Cette ouverture à gauche de Caroline Cayeux n'est pas une surprise, elle est plus à classer au centre-gauche qu'à droite. Sa politique municipale n'est pas tellement différente de celle de son prédecesseur socialiste et au Conseil régional, où elle préside le groupe Aimer-la-Picardie (UMP, UDF canal historique, divers), elle s'oppose très rarement et de manière très molle à l'exécutif socialo-communiste au point que c'en est troublant.

Quelques vedettes nationales de gauche ayant cédé à la tentation de rejoindre Sarkozy pour un plat de lentilles, nul doute que des seconds couteaux locaux comme Fatima Abla sauteront eux-aussi sur l'occasion. Au moins, cette collusion aura le mérite de dévoiler aux Beauvaisiens les calculs de boutiquière de Caroline Cayeux et l'opportunisme de Fatima Abla.

Commenter cet article

utopiste 12/05/2009 19:21

Hé bah c'est du propre !

STRAUB Claude 12/09/2007 15:06

Ce n’est plus un commentaire, mais une agression de la part du Beauvaisien du 11/09/2007.
Que Mme le Maire ne satisfasse pas tout le monde, OK, mais de là à dire que c’est un vrai fléau il y a une limite !!
Idem pour la seconde ; entre haïr et ne pas aimer, il y a une sacrée marge.

Thomas Joly 12/09/2007 15:29

Cher Monsieur Straub,Il est vrai que le commentaire de "Beauvaisien" n'est pas très flatteur pour Madame Cayeux, toutefois au vu de son bilan municipal, on ne peut pas dire que ce soit une grande réussite notamment en matière de sécurité, d'urbanisme, de fiscalité ou bien encore d'attractivité économique. De plus, peut-être que ce lecteur a de bonnes raison pour considérer Madame Cayeux comme un fléau et qu'il vous répondra ici-même.Concernant Fatima Abla, j'ai déjà pu assister à certains de ses esclandres excessifs contre le Front National (vociférations lors d'un tractage de marché, altercation lors de la commémoration du 8 mai au Monuments aux Morts de Beauvais, intervention agressive au Conseil régional,...) où Madame Abla n'observait absolument pas la retenue que l'on peut attendre d'une élue digne et responsable. "Beauvaisien" ne dit pas haïr Fatima Abla, il lui reproche justement d'haïr le Front National et ses électeurs.Pour ma part, j'estime ne pas avoir d'ennemis en politique, seulement des adversaires. Ça ne semble pas être la conception du débat démocratique chez certains contempteurs du Front National.Cordialement. 

Beauvaisien 11/09/2007 15:43

Tout à fait d'accord !
Caroline Cayeux est un vrai fléau pour Beauvais et Fatima Abla une gauchiste hargneuse qui haït le Front National !
Espérons qu'en mars 2008 elles mordront la poussière toutes les deux aux élections municipales !