Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

La France bien placée dans le championnat d’Europe du vol de vélos

3 Juin 2022, 06:17am

Publié par Thomas Joly

En France, on aime le vélo. Les cyclistes et les voleurs partagent cette même passion. D’où l’invention des Vélib’ par Jean-Claude Decaux : tant qu’à se faire piquer son biclou, autant laisser le soin au père de l’immobilier urbain et de la laideur y afférente de régler la note, quitte à confier aux municipalités concernées la douloureuse finale, aux frais du contribuable, il va de soi.

Les Suisses, eux, sont friands de statistiques, tel qu’en témoigne cet article de la version helvétique de notre 20 Minutes hexagonal. À en croire nos voisins, la récente pandémie aidant, les vols de vélos auraient diminué de 20,51 % chez eux et de 65,72 % en Belgique, tandis qu’en France, ils auraient augmenté, durant la même période, de 5,69 %. À première vue, un tel sujet peut paraître anodin et les lecteurs pourraient se demander pourquoi un plumitif y consacre tant de place. Mais, pour anodin qu’il soit, ce sujet-là nous en dit finalement beaucoup sur l’état de la France.

En effet, plutôt que d’arrêter les voleurs de vélos personnels, on détourne le problème en mettant d’autres vélos impersonnels en circulation ; un peu comme les horodateurs de jadis qui acceptaient les espèces sonnantes et trébuchantes avant de tous passer à la Carte bleue. Faute d’arrêter les voyous qui les siphonnaient de leur petite monnaie, on obligea donc l’automobiliste honnête à des manipulations sans fin (plaque d’immatriculation et code bancaire à entrer dans des machines le plus souvent en panne) pour s’acquitter de son droit à stationner sur une voie publique qui, par essence, appartient tout de même un peu au public.

Quant aux voyous en question, ils ne sont pas plus bêtes que les honnêtes citoyens. Ils savent qu’être éventuellement arrêté pour vol de bicyclettes est un peu moins risqué que de trafiquer du crack ou de l’héroïne. Ils savent surtout que, devant la surchauffe du commerce des deux-roues, cet emblématique totem de la mobilité douce et bienveillante peut se négocier au prix de l’or fin et que même les Vélib’, de par leur robustesse, trouvent rapidement acquéreurs en Afrique subsaharienne. Il y a des filières pour ça et, une fois encore, les risques pénaux encourus demeurent négligeables.

Bref, nos amis suisses fanfaronnent sur ce chiffre : on vole quinze fois plus de bicyclettes, à densité de population comparée, en France qu’aux alentours du lac Léman. Seul petit bémol : « Les Français ont moins d’accidents de vélo que les Suisses. Sur les trois pays, ce sont les Belges qui en commettent le plus : près de cinq fois plus que les Suisses. » Voilà qui devrait faire la joie d’Anne Hidalgo, la petite reine de la capitale.

Nicolas Gauthier

Source : http://bvoltaire.fr

Commenter cet article