Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Plutôt que d'essayer d'entraîner l'Occident dans une guerre nucléaire, Zelensky doit demander l'armistice

17 Mars 2022, 11:39am

Publié par Thomas Joly

Si les réclamations de Zelensky étaient satisfaites par ceux auprès de qui il les réclame (intervention militaire de l'Alliance atlantique, instauration d'une zone d’exclusion aérienne, etc), nous entrerions dans une guerre mondiale qui, compte tenu des belligérants en présence, serait la dernière guerre de l'humanité et notre tombeau à tous.

Autrement dit cet homme réclame et appelle de ses vœux une configuration militaire qui nous serait fatale. Or finir sous un tapis de bombes nucléaires n'est pas exactement ce qui serait le plus profitable à nos pays.

Maintenant, les choses sont claires : il n'y aura pas d'affrontements militaires entre l'OTAN et la Russie, point. Cela a été dit et répété. L'Ukraine doit se battre seule contre un ennemi qui, militairement, gagnera quoi qu'il en soit, malgré l'apparente résistance localisée de certaines unités ukrainiennes bien braves.

Compte tenu de la configuration, Zelensky, qui a cherché de l'aide, qui a bataillé, qui a fait tout ce qui était en son pouvoir, doit maintenant se rendre à l'évidence et réclamer un armistice pur et simple pour limiter les souffrances des populations ukrainiennes et empêcher davantage de destructions matérielles. Il en va désormais de son devoir moral.

Hélas, j'ai peur que cet homme apprécie le costume de héros que l'Occident lui taille à longueur de journée et que cela l'encourage à faire durer la situation. Demander l'armistice reviendrait pour lui à faire cesser le récit glorieux et valorisant dans lequel il tient, lui l'ancien acteur, le rôle principal. Il n'en a sans doute pas très envie.

En ce qui me concerne, j'ai du mal à considérer comme un héros un type qui, se sachant vaincu, fait des réclamations dont la conséquence serait de nous faire tous tomber avec lui.

Il faut arrêter cette zelenskolâtrie maintenant.

Jonathan Sturel

Commenter cet article