Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Vers le goulag sanitaire ?

16 Novembre 2021, 06:47am

Publié par Thomas Joly

Dès le lendemain de l’intervention pleine d’autosatisfaction d’Emmanuel Macron, où les français ont pu profiter de ses talents théâtraux dû aux nombreuses heures supplémentaires avec sa professeur de l’époque (une certaine Brigitte), tous les préfets de France ont donnés l’ordre aux forces de police de renforcer les contrôles pseudo sanitaires dans les lieux soumis au passe “comme au mois de Septembre” où 50.000 français étaient contrôlés chaque semaine (contre 25.000 ces dernières semaines).

Quand bien même tous les chiffres sont extrêmement bas, nos dirigeants irrationnels s’excitent alors que :

Le nombre de décès quotidien pour “cause de covid” (où des personnes mortes AVEC le covid ?) baisse ou stagne depuis des semaines, et est actuellement en moyenne, sur 7 jours, de 37 morts par jours, un chiffre donc extrêmement bas, contre 587 à la même époque l’an dernier (il y a en France chaque jour 1.650 morts toute cause, en augmentation ces dernières années avec le vieillissement des boomers). Combien de personnes à risque qui seraient de toute façon mortes sans le covid ? (ce que l’on appelle l’indice de Charlson)

Le nombre de cas positif augmente ces derniers jours (2 fois plus qu’il y a un mois mais à 10.172 cas contre 27.786 l’an dernier à la même époque), nos dirigeants découvrant que les virus sont plus virulents à la fin de l’automne et en hiver, qu’au printemps et en été.

Le nombre de personne en réanimation augmente très légèrement (1.182 contre... 4.880 l’an dernier)

Rappelons que ce même passe “sanitaire” ne sert strictement à rien, étant donné que selon les études des CDC américain (Centers for Disease Control and Prevention) et de l’Imperial College de Londres, les vaccinés transmettent autant voire deux fois plus, que les non vaccinés. De plus, comme à l’IHU de Marseille mais aussi dans de nombreux autres centres, 50% des cas positifs sont des personnes vaccinées. Le résultat de tout ce cirque est que les vaccinés se sentant des surhommes augmentés ne font plus de test et se contaminent donc entre eux sans le savoir et contaminent d’autant plus les personnes non vaccinées. Il n’y a rien de sanitaire dans ce passe et il est grand temps que les français se réveillent et dénoncent ce bolchevisme sanitaire. Avant que les français non vaccinés soient de nouveau enfermés dans leur goulag sanitaire domestique, comme en Autriche ?

Maxime Leroy - Délégué régional du Parti de la France pour le Nord/Pas-de-Calais

Commenter cet article