Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Refus du RSA aux non-injectés : les socialauds sont vraiment des ordures

4 Novembre 2021, 17:08pm

Publié par Thomas Joly

Les socialopes préfèrent voir les Français morts plutôt que non piquouzés. Il faudra bien qu’un jour le peuple de France tirent les choses au clair avec ces gens-là.

C’est ainsi que quinze présidents de départements, tous socialistes : Ariège, Aude, Côtes-d’Armor, Gers, Gironde, Haute-Garonne, Haute-Vienne, Landes, Loire-Atlantique, Lot-et-Garonne, Lozère, Nièvre, Pyrénées-Orientales, Seine-Saint-Denis et Tarn viennent d’adresser une lettre ouverte au Premier ministre Jean Castex pour lui faire part de leur opposition au versement du RSA – le revenu de solidarité active – aux salariés « privés d’emploi suite à un refus d’obligation de vaccination ».

Autrement dit, nos quinze philanthropes sont prêts à voir crever des gens de faim plutôt que d’admettre que chacun a le droit de refuser leur piquouze de merde.

Les distingués signataires objectent que le RSA, qui est à la charge des départements, est un « dispositif d’insertion sociale et professionnelle », et qu’il ne peut donc « remplacer une allocation nationale versée suite à un arrêt d’activité pour motif d’absence de pass sanitaire ».

Nos socialopes contestent formellement les termes d’un courrier qu’ils ont reçu de la Caisse d’allocations familiales (CAF) les informant que « les personnes non vaccinées voyaient leurs ressources neutralisées, et basculaient de fait dans le RSA »

Le président du conseil départemental des Landes, Xavier Fortinon, explique que « L’État prend une décision et demandent aux départements d’en assumer les conséquences. C’est incohérent et injuste. Ce n’est pas à nous de supporter cela ! »

« C’est toujours pareil », ajoute ce grand ami du peuple : « C’est le national qui décide et il demande à d’autres de payer à sa place. Que l’Etat assume jusqu’au bout ! »

Fortinon conforte son argumentation par cette affirmation : « Les personnes qui ne respectent pas cette obligation de vaccination ne sont pas très nombreuses »

Très fort le Fortinon : il constate qu’énormément de personnes, le pistolet sur la tempe, ont dû céder au chantage sanitaire du pouvoir et que très peu ont refusé de jouer à la roulette russe avec des produits dont les effets délétères apparaissent de jour en jour plus évidents.

Il argue du fait que le versement du RSA à ces résistants serait finalement une faible dépense pour… ne pas la faire !

Nul doute qu’en revanche, il est prêt, comme tout bon socialo, à dépenser des millions d’euros pour accueillir toute la misère du monde, à condition naturellement qu’elle soit exotique.

Pour voir la photo des quinze socialopes signataires de cette lettre abjecte, cliquez ici. Au cas où vous les croiseriez dans les rues de vos villes, n’hésitez pas à leur dire votre façon de penser.

Henri Dubost

Source : http://ripostelaique.com

Commenter cet article