Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Philippot drague Taubira, mais se fait éconduire : trop blanc !

27 Septembre 2021, 05:09am

Publié par Thomas Joly

Chantre de la dédiabolisation du Front national – auquel il a adhéré en 2011 et qu’il a quitté en 2017, notamment à cause de son virage identitaire, selon lui –, Florian Philippot nage désormais seul dans les eaux troubles de la politique, à la tête d’un nouveau parti : Les Patriotes. Parti qui a longtemps stagné, jusqu’à ce que son président organise depuis plusieurs mois des manifestations contre les lois liberticides liées au Covid-19. Dès lors à la pointe de l’opposition à la folie paranoïaque covidiste, Philippot a connu un regain d’intérêt, lequel intérêt est abondamment relayé dans les médias.

Certes, ces manifestations du samedi rencontrent une large adhésion – même si elles ne sont pas les seules en France –, mais elles ont tout de même – pour ce que j’en ai vu à Paris – une allure très électorale et ne sont donc pas dénuées d’arrière-pensées politiques. Toutefois, peut-on le reprocher à Philippot lorsque l’ensemble des politiciens tentent de récupérer çà et là les révoltes populaires ? Les Gilets jaunes, après avoir été vilipendés par le monde politique, ont ainsi été phagocytés par les partis d’extrême-gauche, dont le très dispensable et vénéneux Les Insoumis.

Rassembler c’est bien, mais il y a cependant des limites, à moins de se parjurer et risquer de perdre son crédit. Et c’est précisément ce qu’a fait Philippot en proposant une absurdité qui, hélas, trahit un certain opportunisme sans honneur. Ainsi, le président des Patriotes a racolé rien moins que l’odieuse Christiane Taubira – celle qui étale un bien maigre bagage littéraire avec une morgue insupportable.

Cette idée folle – et qui pourrait lui coûter cher auprès de son électorat – est venue à l’esprit de Philippot en raison des propos de l’ancienne furie du ministère de la Justice tenus à l’antenne de RTL. En effet, Taubira a récemment déclaré qu’elle n’appellerait pas les Guyanais à se faire vacciner, déclarant : « Je suis un responsable politique qui n’est pas en exercice et qui par conséquent ne dispose pas des éléments d’information qui lui permettraient formellement soit de donner consigne, soit de considérer qu’au vu de ces éléments d’information je considère que je tiens un propos responsable. » Face aux réactions qui ont suivi lesdits propos – et pour ne pas perdre l’opportunité d’un futur poste juteux, qui sait ? –, elle s’est cependant empressée de twitter que « les arguments antivax sont un tissu d’imbécillités », ajoutant qu’elle était elle-même vaccinée.

Et voici que Philippot a invité Christiane Taubira via un tweet : « J’ai de très nombreux désaccords avec Mme Taubira, ce que chacun sait, mais son refus de se substituer aux individus dans leur CHOIX de se faire vacciner ou non, est courageux et doit être salué comme tel ! Elle peut venir l’expliquer en manif samedi si elle le souhaite. »

Donc, suivant cette étonnante logique, puisque Mélenchon a lui-même fustigé la gestion de la crise sanitaire, lors des universités d’été de son parti – évoquant « une addition de sottises sans nom, dans une inefficacité totale et une brutalité absolue » –, on l’invite aussi ?!

Décidément, ce n’est pas comme ça que Philippot rassemblera les bonnes volontés patriotiques autour de lui. À moins qu’il n’ait décidé de virer à nouveau de bord vers la gauche de la gauche, ce qui risque de faire naufrager son frêle navire politique. Car l’ambition est souvent ennemie des convictions, sachant aussi qu’« en France, le deuil des convictions se porte en rouge et à la boutonnière » (Jules Renard)…

La réponse n’a pas tardé…

Charles Demassieux

Source : http://ripostelaique.com

Commenter cet article