Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Affaire de la pancarte de Cassandre Fristot : le Système veut diaboliser les opposants au pass sanitaire

9 Août 2021, 12:27pm

Publié par Thomas Joly

Depuis deux jours, nous assistons à un emballement médiatique complétement artificiel dont les professionnels de la manipulation et de la désinformation ont le secret.

Samedi à Metz, au cours de la manifestation contre le pass sanitaire, Cassandre Fristot, militante catholique de la véritable droite nationale, portait une pancarte listant un certain nombre de personnalités appartenant à l'oligarchie cosmopolite et les accusant de trahir les Français avec cette ségrégation vaccinale qu'ils contribuent à mettre en place. Parmi ces noms, horresco referens, des gens de confession juive. Il n'en fallait pas plus pour qu'une meute de mythomanes enragés se précipite pour dénoncer un soi-disant insupportable antisémitisme. Et de diffuser la photo de la jeune femme avec son identité sur tous les réseaux sociaux, campagne de harcèlement immédiatement reprise par les médias d'État, le ministre de l'Intérieur en personne et les officines habituelles de chouineurs compulsifs.

Évidemment, il ne s'agit que d'un prétexte pour diaboliser l'énorme mobilisation populaire, qui grossit chaque samedi, contre la tyrannie sanitaire. Le bouc émissaire sera donc Cassandre Fristot, jetée en pâture avec l'accusation infamante d'antisémitisme.

Cette manipulation grotesque de la part du pouvoir en place traduit le grand manque de sérénité de nos élites face aux Français de plus en plus nombreux à s'apercevoir du scandale politique qui est en train de se produire.

Pour toutes ces raisons, j'apporte mon soutien à Cassandre, interpellée ce lundi matin par la police du régime, qui a bien le droit de livrer les noms de tous ceux qui œuvrent à détruire nos libertés et notre identité nationale.

Thomas Joly - Président du Parti de la France

Commenter cet article

dree 13/08/2021 18:31

Entier soutien à Cassandre fristot ,il faut se délivrer de cette infâme communauté du "QUI" qui maintenant veut tuer les goyim avec l'injection obligatoire, après le déicide le génocide

Cirrus 10/08/2021 08:59

Quelle est cette manie aussi d'ordonner une perquisition domiciliaire pour incitation à la haine ?
ça ne choque personne, cette méthode ?
L'incitation, délit dont la compatibilité avec la Constitution est plus que douteuse, pour commencer, à la supposer avérée, est toute contenue dans une pancarte, me semble-t-il.
Quel besoin d'aller mettre sans dessus dessous le domicile de cette personne ? Que recherchent-ils, à part l'humilier et violer sa vie ?
Si vraiment cette pancarte réalise une incitation à la haine, sans être aucunement explicite - Macron serait-il juif ? on ne croit pas le savoir et pourtant il y est nommé - il n'est pas besoin de chercher des éléments de preuve au domicile de Mme Fristot, ce qui est le but d'une perquisition (dans le cadre d'un vol par exemple où l'on espère retrouver ainsi l'objet volé).
Ils ont fait la même chose pour l'homme qui a donné une gifle à Macron. Quels éléments de preuve espéraient-ils trouver au domicile de cet homme ? Aucun ! La baffe avait été donnée, volontairement, les faits étaient constitués, point barre.
Nous sombrons en dictature dans l'indifférence la plus répandue, la plus générale même...

Daniel MILAN 10/08/2021 07:58

Bonjour Monsieur,

Je découvre votre parti en effectuant des recherches concernant cette pancarte et partage entièrement vos vues a ce sujet. C'est scandaleux, hallucinant, surréaliste, d'être interpellé et être suspendu de sa fonction 36 heures apres avoir défilé dans une manifestation avec une pancarte sur laquelle figurait la question "mais qui ?", Je suggère qu'en soutien de cette dame, nous posions cette même question.

Jojo 09/08/2021 22:40

Honte à Louis Aliot qui se joint à la meute des aboyeurs israélites pour lyncher la petite.
Moi aussi je suis prof, écœuré par Blanquer qui a aussitôt suspendu la coupable.
Ils veulent nous tuer, jusqu'à quand courberons-nous l'échine ?!!

Bernard Goepp 09/08/2021 18:58

Bravo, plein soutien aussi! Les QUI sont connus ! Véronique Lévy les connait, elle l'a dit par un tweet, et donc il n’y a pas de ’racisme’. OU donc est écrit JUIF sur sa Pancarte? La panique des réels monstres est un régal! Procès perdu, d’autant plus que Trump va tout balancer avant le 20 aout!! Voir Clearlook article du 8 aout. Merci mr Thomas Joly!!