Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

La Macronie a créé une communauté de vaccinés hystériques et ivres de haine

29 Juillet 2021, 19:36pm

Publié par Thomas Joly

Hier, exceptionnellement je suis allé regarder les comptes Twitter de quelques personnalités scientifiques et politiques du système en commençant par celui de Karine Lacombe. Puis, au gré des clics, je passais de compte en compte et croyez-moi : il est en train de se créer une communauté de vaccinés totalement dingues, hystériques, fous, hargneux, haineux. Je n'ai jamais vu 5 % de cette haine chez les non-vaccinés à l'égard des vaccinés.

Déjà, je ne compte plus le nombre de comptes d'anonymes qui arborent la mention « #vacciné » dans leurs pseudos. C'est cet élément qui me fiche la trouille car la plupart du temps ceux qui s'affichent de cette manière sont les plus excités, les plus virulents et les plus haineux. Quelqu'un qui est capable de faire de son état vaccinal un objet de fierté suffisamment grand pour être exhibé comme un trophée, c'est quelqu'un qui a intégré l'idée qu'il avait une particularité améliorante, un statut supérieur, une identité singulière. On n'affiche pas son état vaccinal sans trahir qu'on fait de lui un élément de distinction sociale par rapport aux non-vaccinés.

Il est donc en train de se façonner jour après jour une communauté convaincue de sa supériorité médicale, sanitaire et sociale. Une élite qui de manière de plus en plus décomplexée regarde de haut la plèbe qui ne s'est pas élevée à son niveau. Et les déclarations quotidiennes dans la presse, y compris celles de Macron, toutes de plus en plus accusatrices et hostiles contre les non-vaccinés, alimentent cette haine qui monte et commencent à rendre certaines personnes franchement flippantes.

En montant les gens les uns contre les autres, le système est en train de jouer à un jeu dangereux. C'est pourquoi nous devons aller dans les rassemblements tous les samedis, montrer que nous sommes là, présents, fiers et debout et qu'on ne se laissera pas écraser par les prétentions totalitaires d'un fange de complexés hargneux chauffés à blanc par les médias et la macronie.

Jonathan Sturel

Commenter cet article