Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

La laïcité, cette grande complice de l'islamisation

23 Avril 2021, 10:46am

Publié par Thomas Joly

Chaque fois qu'ils prétendent régler les problèmes posés par la présence islamique en invoquant la laïcité, ils nourrissent en réalité le monstre qu'ils feignent de combattre.

La laïcité est une grande responsable de la sécularisation non seulement des institutions, mais des Français ; or c'est précisément parce que les Français n'ont plus d'églises ni de Dieu à défendre que d'autres peuvent venir leur disputer ces espaces et s'imposer par conséquent. La laïcité, adaptation juridique de l'anti-cléricalisme athée et maçonnique des élites républicaines, ce n'est pas le médicament mais le poison.

D'ailleurs chaque fois qu'ils essaient de contrôler l'influence de la masse islamique sur la société, comme ils refusent de faire des lois d'exception, ils sont obligés de faire des lois qui concernent et pénalisent toutes les religions, y compris le catholicisme, à cause de leur obsession suicidaire de l'égalité. La loi de 2004, par exemple, a été provoquée par les multiples affaires de voiles islamiques ; pourtant au dernière analyse elle est devenue une loi sur « les signes religieux ostentatoires » qui pénalisait aussi le port de la croix autour du cou dans les administrations et à l'école.

Problème : l'islam se fiche pas mal que la laïcité s'en mêle puisque cette religion a, pour se défendre et pour continuer d'avancer ses pions, l'antiracisme et le wokisme omniprésents dans l'université, les médias et le monde politique. Aucun durcissement de la laïcité ne fera le poids contre cette vague métapolitique massive. Si bien qu'à la fin, dans la mesure où pour contraindre l'islam ils sont obligés de contraindre aussi le catholicisme, l'islam n'est pas contraint du tout puisqu'il s'en sort grâce à l'antiracisme, tandis que le catholicisme, qui n'a aucune autre porte de sortie, est seul finalement à supporter ces durcissements de la laïcité.

Autrement dit chaque fois que Kader fait des dégâts, c'est toujours Jean qui paie la facture.

Jonathan Sturel

Commenter cet article