Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Olivier Véran, nouvel ambassadeur de la marque Lacoste ?

18 Janvier 2021, 06:37am

Publié par Thomas Joly

Ce matin j'allume Cnews pour avoir un bruit de fond pendant que je règle quelques affaires, et je vois apparaître Véran en plein exercice d'auto-congratulation, consciencieusement dissimulé derrière son masque... Lacoste ! Le célèbre logo de la marque (un crocodile) figure en bonne place sur le masque noir, transformant notre brave ministre en panneau publicitaire gratuit pour la marque.

Aussitôt je m'interroge : est-ce bien légal ? Puisque dans ce pays tout est absolument et exagérément encadré par un million de textes, de lois, de codes et de décrets, n'y a-t-il pas, au milieu de ce fatras juridique, un petit article qui règlemente l'activité publicitaire, quelque chose en rapport avec la concurrence d'une part, et, pourquoi pas dans ces choses un peu oubliées que l'on appelle la déontologie et la neutralité du service public, un texte qui impose à un représentant de l'autorité publique de ne pas faire de publicité ostentatoire pour une marque en particulier ?

Véran assure-t-il la promotion de la marque Lacoste gracieusement ou en échange de quelque rétribution ? Car attention, on ne parle pas ici d'un ministre qui porterait le caleçon, les chaussures ou la chemise d'une marque en particulier, ce qu'il aurait évidemment le droit de faire. On parle d'un ministre qui, sur l'endroit que l'on regarde en premier chez lui, c'est-à-dire son visage, exhibe ouvertement et par définition ostensiblement le logo absolument reconnaissable d'une marque en particulier. Est-ce bien son rôle ?

Puisqu'on parle de Véran, j'en profite pour saluer sa connaissance profonde des finesses esthétiques de notre belle langue française. Par exemple, dans cette même intervention publicitaire pour Lacoste, il a prononcé au milieu d'une phrase cette formule d'un genre original et puissant : « La réponse elle est non ».

« La réponse elle est non », mais franchement qui parle comme ça ?

Jonathan Sturel

Commenter cet article