Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Tyrannie sanitaire : le professeur Perronne démis de ses fonctions et poursuivi

18 Décembre 2020, 06:18am

Publié par Thomas Joly

Le professeur Christian Perronne, qui depuis plusieurs mois critique la façon qu'ont les autorités de gérer la crise, vient d'être démis de ses fonctions de chef de service par Martin Hirsch, qui annonce également avoir porté plainte contre lui auprès de l'Ordre des médecins.

Pas une tête ne doit dépasser, sinon ils la coupent. C'est ni plus ni moins de l'épuration. Le message que cela envoie aux autres médecins est très clair : défiez-nous et vous êtes mort. Avec ce genre de méthode, la bureaucratie sanitaire de la République s'assure la domestication des médecins avec tout ce que cela implique comme conséquences. Lorsqu'ils seront tous absolument convaincus qu'il est vital pour eux de ne jamais sortir du discours officiel, lorsqu'ils s'interdiront, par peur des représailles, toute possibilité de discuter les décisions prises par la minorité technocratique, alors la France sera définitivement un enfer totalitaire où tout le monde, jusqu'aux médecins, sera transformé en robots dociles.

Pour ainsi créer les conditions de sa suprématie incontestable, la République doit décidément avoir une bien haute opinion de ses capacités à gérer toutes les situations. Ou au contraire une pleine conscience de sa nullité, au point de devoir faire en sorte que personne ne puisse plus la lui reprocher publiquement.

On remerciera l'armée des idiots-utiles de l'anti-complotisme, qui en nourrissant comme ils le font le murmure hostile contre certaines personnalités, favorisent ce genre de dénouement contre elles. Voilà pourquoi je critique l'anti-complotisme militant : parce que c'est une arme dont se sert le pouvoir pour couper des têtes.

Soutien total au professeur Perronne.

Jonathan Sturel

Commenter cet article