Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

La vraie loi contre le séparatisme serait la loi « Immigration zéro »

9 Décembre 2020, 06:30am

Publié par Thomas Joly

Présenté en Conseil des ministres ce mercredi 9 décembre, journée nationale de célébration de la laïcité, le projet de loi « confortant les principes républicains », anciennement intitulé fort piteusement « loi sur le séparatisme » pour ne pas stigmatiser l'islam — ce qui semblait encore trop agressif et devait donc être rebaptisé — est la énième tentative de régulation d'un culte venu d'ailleurs dont l'application relève tout autant de la politique que de la religion.

Comme toutes celles qui les ont précédées, les mesures contenues dans ce projet resteront bien sûr lettres mortes pour ce qui concerne leur supposé objet premier : la volonté de lutter contre les formes les plus radicales de la présence musulmane en France, telle que plus ou moins affichée par le gouvernement sous la pression émotive de l'opinion publique au lendemain de tueries djihadistes. Elle aura, en revanche trois effets pervers : l'institutionnalisation de l'islam sur notre territoire au sein de la République, sa banalisation et un effet ricochet sur l'ensemble des Français.

Institutionnalisation puisque le but recherché depuis trente ans par tous les ministres de l'Intérieur — Joxe, Chevènement, Sarkozy et tous les autres — reste le même : créer les conditions de l'organisation d'un fumeux « islam des lumières » sans voir qu'il ne pourrait être autre chose que le paravent légal de l'islam des ténèbres.

Banalisation des règles, principes et coutumes inhérentes à une communauté dont les pratiques et les habitudes impactent déjà fortement le mode de vie des Français, banalisation opérée selon la technique du « prestidigitateur chinois » qui consiste à substituer un objet à un autre en habituant petit a petit l’œil à sa disparition.

Effet ricochet enfin par l'application de plusieurs dispositions de la loi à l'ensemble des Français dans une méthode de généralisation punitive. Ainsi l'article 18 rendra quasiment impossible l'enseignement « à la maison » et l'article 20 permettra une lutte accrue contre les « contenus haineux sur internet » dont on devine l'usage qui en sera fait contre les libertés d'expression françaises.

Étant de ceux qui portent un regard dubitatif sur les vertus de la laïcité, nous respectons le droit de chacun à sa foi et ne doutons pas de l'existence d'une spiritualité musulmane telle qu'incarnée par exemple dans le soufisme.

Une spiritualité qui selon nous à vocation à s'exercer seulement sur les terres où elle est née.

Contre le séparatisme, il existe donc bien des lois à promulguer. Elles sont au nombre de deux : loi « immigration zéro », loi « remigration générale ».

Jean-François Touzé - Délégué général du Parti de la France

Commenter cet article