Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Jérôme Salomon chargé de terroriser les Français pour leur faire accepter le vaccin

8 Décembre 2020, 06:10am

Publié par Thomas Joly

Comme prévu, devant les réticences des Français à se faire piquer par des vaccins concoctés en quelques mois par des industriels qui ont des milliards à se faire avec cette histoire, les autorités remontent la température de l'eau dans laquelle nous sommes maintenus depuis le printemps. Jérôme Salomon est venu hier soir devant les caméras pour faire ce qu'il sait faire si bien : déprimer les Français, les écraser de mauvaises nouvelles et leur redire qu'on va tous mourir.

Si avec ce traitement psychologique de choc, les Français ne mettent pas leurs réticences au placard !

Le croquemort, pour alimenter son petit commerce de la trouille, va jusqu'à nous citer les chiffres des États-Unis, du Brésil, pourquoi pas de la Lune pendant qu'on y est ? L'idée est de nous assommer de chiffres anxiogènes pour nous pousser vers cette solution vaccinale à laquelle ils tiennent tellement.

Or, leur alarmisme se fonde sur un seul chiffre, comme par hasard celui qui, en réalité, est le moins significatif, à savoir le chiffre des nouveaux cas positifs quotidiens. Nous sommes toujours à plus de 10.000 nouveaux cas par jour alors que le président avait conditionné le déconfinement du 15 décembre à 5.000 cas par jour. Nous n'y serons manifestement pas, ce qui explique que l'on commence à communiquer sur l'éventualité de devoir repousser la date du déconfinement.

Sauf que les cas positifs, nous l'avons assez dit, ce n'est pas une donnée crédible notamment parce que l'immense majorité des positifs ne sont ni malades ni contagieux. Ce ne sont pas 10 000 cas de covid-19 la maladie, mais 10 000 personnes chez qui un test d'amplification a détecté une présence virale, qui d'ailleurs peut être dérisoire.

Le seul véritable chiffre qui doit intéresser une politique de santé publique soucieuse d'éviter l'écroulement de l'hôpital, et qui seul pourrait justifier leurs mesures sociales autoritaires de confinement (d'après leur doctrine, j'entends), c'est celui des entrées en réanimation. Et précisément, ce chiffre-ci baisse tous les jours. Il était même, mi novembre, de moitié inférieur à ce qu'avait annoncé Macron lorsque de son intervention. Et il baisse continuellement depuis un mois.

Voilà pourquoi il faut s'attendre à entendre parler H24 du chiffre des nouveaux cas positifs journaliers car c'est le seul sur lequel ils peuvent s'appuyer pour alimenter leur politique de la trouille. Et je suis convaincu qu'ils le font pour faciliter leur plan de vaccination.

Jonathan Sturel

Commenter cet article