Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Commedia dell'arte : Emmanuel Macron se filme lui-même en isolement !

19 Décembre 2020, 11:14am

Publié par Thomas Joly

Pitoyable mise en scène de Macron.

Depuis l'endroit où il est en quarantaine, il publie une vidéo enregistrée avec son téléphone, façon « selfie », une façon de mettre en scène une fausse réalité dans laquelle personne ne peut approcher le président, un peu comme s'il était carrément radioactif. N'importe quoi.

Sa vidéo est pitoyable parce qu'il surjoue son personnage d'homme malade en parlant lentement et faiblement. On dirait un gamin qui fait du théâtre devant ses parents pour obtenir de rater l'école. Ou un employé qui feint un mal de tête carabiné au boulot pour pouvoir rentrer chez lui et qui se sent obligé d'en faire des tonnes devant les collègues en se tenant la tête et en titubant.

Puis, le naturel reprend le dessus et sa vidéo larmoyante se transforme en spot publicitaire : « Dès que j'ai été testé positif, j'ai entré l'information dans l'application TousAntiCovid ».

Il dit aussi que tout le monde peut attraper le virus, même lui qui respecte scrupuleusement les gestes barrières et la distanciation, alors que toute la presse expose au public qu'il était la veille de l'annonce de sa contamination à la même table qu'un nombre de personnes plus important que celui qu'on nous demande d'observer. Plusieurs photos circulent où nous le voyons souvent à proximité d'autres personnes, sans son masque. Donc non, il n'est pas sérieux de sa part d'oser nous dire ensuite qu'il respecte les gestes qu'il impose aux autres.

Il évoque ses symptômes : il est fatigué et il a mal à la tête. Waouh ! l'horreur, quasiment la peste bubonique ! Est-ce que tout cela est sérieux ? Le président qui en train de subir le quinquennat le plus sportif depuis des dizaines d'années est fatigué ! Incroyable ! La médecine ne comprend pas !

Bon sang mais existe-t-il une seule situation où ce type pourra espérer être crédible un jour ?

Jonathan Sturel

Commenter cet article