Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

La junte sanitaire réfléchit à emprisonner les vieux et les malades

7 Novembre 2020, 18:02pm

Publié par Thomas Joly

La junte sanitaire qui tient lieu de gouvernement en France est insatiable. Plus le confinement montre son inutilité, plus elle invente des restrictions à nos libertés.

Ainsi, elle réfléchit à confiner les plus de 65 ans, les individus atteints de pathologies lourdes « avec facteurs de comorbidité (diabète, surpoids, insuffisance rénale, cancer) », « les étudiants » ainsi que les personnes en situation de « grande précarité ».

Ce seraient 22 millions de personnes dites vulnérables qui goûteraient aux joies de l’enfermement (éternel ?).

« Confiner les seules personnes à risque » : Macron avait déjà effleuré le sujet lorsqu’il avait annoncé la saison 2 du confinement.

« Cette voie n’est pas, au moment où je vous parle, utilisable », avait dit le locataire de l’Élysée. La nuance temporelle semble s’amincir au fil des milliers de cas estampillés « virus chinois » recensés quotidiennement.

La junte sanitaire, dont Mélenchon nous a donné la composition [Macron, Castex, Parly (ministricule des armées), Darmanin, Véran le menteur, e général Lecointre (chef d’état-major des armées), Stéphane Bouillon (secrétaire général de la Défense et de la Sécurité nationale), Bernard Emié (directeur général de la Sécurité extérieure), et Nicolas Lerner, directeur général de la Sécurité intérieure)], réfléchit à l’enfermement des seules personnes vulnérables. « On travaille dessus », dit-on dans l’entourage des membres du Conseil de défense.

Il est vrai qu’à la lecture du pédigrée de ces hauts personnages de l’État, on ne peut que constater que nous sommes soumis au diagnostic de grands spécialistes des crises sanitaires, des médecins de renommée mondiale, des pontes de la virologie.

Ce scénario aurait l’avantage de mettre au rebus les vieux et les malades. Le port obligatoire d’une étoile n’est pas encore mentionné, mais ça ne devait plus tarder. Quant à l’enfermement, la junte envisage-t-elle l’ouverture de camps ?

S’il semble impossible de mettre derrière des barbelés les musulmans radicaux, y coller les personnes âgées et celles atteintes d’affections longue durée ne paraît pas irréalisable dans l’autoritarisme gouvernemental de la France d’aujourd’hui. La junte agit sous le secret défense – donc motus et bouche cousue – et l’on sait où ce genre de secrets peut entraîner les hommes.

À défaut de faire une conférence à Wannsee, il doit bien être possible de converser entre barons de la dictature sanitaire près d’un lac parisien. Le lac Daumesnil semble parfait.

Certains veulent encore davantage de coercition.

Gilles Pialoux, infectiologue à l’hôpital Tenon a piaillé sur LCI qu’il fallait obliger les Français à porter le masque, jadis inutile, dans le milieu familial. Il n’a pas précisé si pour ne pas l’enlever au moment des repas, nous devrions nous nourrir essentiellement de liquides avec une paille.

Pascal Praud, toujours dans le but lassant de faire monter le virus en neige sur son plateau, a lancé qu’il était prêt à accepter six mois de dictature sanitaire et des contrôles de la police chez lui pour voir si tout le monde était bien muselé à domicile.

Le masque chez soi, pour lire, pour baiser, pour se doucher… Le masque 24 heures sur 24. À cause des gosses qui contaminent la maisonnée au retour de l’école, dit le piailleur infectiologue.

Il est donc temps d’obliger l’installation de caméras dans toutes les habitations pour que le gouvernement surveille ce que font les citoyens de ce pays dans leur vie privée. Un beau marché à prendre.

Cet ordre à venir de porter le masque dans l’intimité est aussi ridicule que le reste, que les mensonges de Véran, que la couardise des politicards de la majorité godillot.

La contamination a lieu dans les entreprises, les transports en commun et les établissements scolaires. La contamination à la maison est un détail. Comment voulez-vous qu’un adolescent qui ramène le virus de Wuhan avec lui ne contamine pas ses parents, ses frères et sœurs. Il est vrai que d’autres infectiologues et des généralistes recommandent des repas séparés et des nuits mur de Berlin.

En attendant, je me prépare aux 3e et 4e confinements.

J’achète sur Amazon avant que les têtes creuses, les cervelles en hyperventilation de notre administration nous fassent payer une taxe sur les objets achetés en ligne (livres, vêtements, chaussures) parce qu’elles nous interdisent de les acheter en boutiques.

Marcus Graven

Source : http://ripostelaique.com

Commenter cet article