Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Yann Barthès, un gamin dérangé qui se prend pour une fille et sa mère folle

8 Octobre 2020, 05:07am

Publié par Thomas Joly

Nous pensions qu'il était le dernier des hommes, Yann Barthès nous révèle qu'il est encore pire que ça. En recevant sur son plateau un gosse de 8 ans qui se prend pour une fille, et sa mère qui l'encourage à effectivement s'assumer comme fille, alors qu'il est bien évident que l'un et l'autre souffrent de désordres psychologiques sérieux (parlez-en avec des médecins ou des psys dans le secret d'une discussion entre quatre yeux, ils vous le confirmeront tous), et en donnant à ces deux personnes dérangées l'onction définitive, la reconnaissance médiatique et l'admiration yeux-mouillés du présentateur cool de Quotidien, la chaîne et ses sbires ont dépassé les bornes.

Ce dont ce gosse a besoin, c'est déjà, dans un premier temps, d'être éloigné de sa folle de mère, et dans un second temps d'être approché par des spécialistes de la santé mentale et des troubles de l'identité. Un gosse qui se prend pour une fille, cela s'appelle un schizophrène ; et on s'occupe de ces gens dans les cabinets spécialisés, certainement pas sur un plateau de télévision où tout est fait pour l'encourager dans sa démence. Cette scène est absolument choquante, dérangeante et malsaine. Le regard attendri de la mère qui observe son fils en pliant la tête sur le côté pour accentuer devant les caméras son image de mère aimante et chaleureuse, le visage surjouant l'admiration de Barthès, la complicité du public obtenue par les chauffeurs de salle, la mise en scène de cet entretien, tout est absolument surréaliste de dinguerie.

Dès qu'un mal-pensant s'exprime virilement dans les médias, une meute de chiens de garde de l'Ordre officiel bombarde le CSA de signalements, et là rien ? Personne pour dénoncer cette séquence où des adultes poussent un enfant mentalement dérangé à s'enfoncer avec plus de gourmandise encore dans son désordre psychique ?

Barthès est une sale ordure.

Jonathan Sturel

Commenter cet article