Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Pour le maire « Vert » de Bordeaux, ceux qui veulent fêter Noël autour d'un sapin sont des fachos !

15 Septembre 2020, 06:06am

Publié par Thomas Joly

Confusion à la mairie de Bordeaux. Après l’annonce de Pierre Hurmic de vouloir supprimer « l’arbre mort de Noël » qui trône habituellement chaque décembre place Pey Berland, face à l’hôtel de ville, l’équipe municipale avait tempéré les propos de l’édile écologiste, annonçant qu’il se disait prêt à lancer une « consultation ». En cause, une pétition lancée sur la plateforme Change.org et déjà signée plus de 12.200 fois. Mais finalement, selon le site Actu.fr, le maire a fait savoir qu’il ne comptait pas demander leur avis aux Bordelais et a balayé d’un revers de main cette pétition qu’il dit venir de « la fachosphère ».

« Les signatures viennent de la France entière. Toute la fachosphère s’est mobilisée pour rentrer dans ce débat puéril », a tancé Pierre Hurmic, négligeant ainsi la portée symbolique d’un tel geste. « Avec la recrudescence de cas de Covid ou l’insécurité, il y a des sujets plus importants à Bordeaux. Pendant ce temps, vous avez des gens qui se passionnent pour la présence ou non d’un sapin de Noël coupé à Bordeaux. Autant l’opinion des Bordelais m’intéresse beaucoup, autant l’opinion des fachos de Lille, de Strasbourg et de Marseille, je m’assieds dessus », a-t-il fait valoir. Auprès d’Actu.fr, le maire écolo a néanmoins laissé la porte ouverte… mais pour 2021. « Si effectivement c’est un échec, nous serons ouverts à toutes les suggestions pour 2021. Même à un retour du sapin, si les Bordelais nous le réclament. Mais pour cette année, on va proposer des tas de solutions innovantes pour assurer la féérie de Noël », a-t-il tranché.

Cette prise de position laisse en tout cas l’opposition municipale perplexe. « Cette polémique, je ne sais pas si l’extrême droite surfe dessus comme le prétend le maire, mais ce dont je suis sûr, c’est que c’est lui qui a lancé le sujet le 10 septembre », a plaidé Fabien Robert, élu MoDem de la ville, auprès d’Actu.fr. « Je n’ai jamais entendu un maire parler de Noël dans sa conférence de presse de rentrée. C’est un boomerang. Il a lancé le sujet et il lui revient au visage », a-t-il estimé, ajoutant que le sapin de la place Pey Berland était un « symbole » et qu’« on ne peut pas ignorer les symboles en politique »

Source : http://valeursactuelles.com

Commenter cet article

masset 15/09/2020 18:52

Je suggère au maire de remplacer l'arbre mort par une crèche vivante.