Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Marion Maréchal taille le RN mais ne propose rien de plus qu'un énième « think tank »

11 Septembre 2020, 05:31am

Publié par Thomas Joly

Elle fait sa rentrée. Marion Maréchal va bientôt enchaîner les plateaux télé et interviews dans la presse. La fondatrice de l’école lyonnaise, l’Issep, s’est confiée dans une interview au Parisien ce vendredi 11 septembre. Elle y a présenté son think tank qui va prochainement être lancé. Il a pour but d’ « influencer immédiatement la politique avant l'enjeu électoral de la présidentielle ». Les sujets abordés seront : l'écologie, l'aménagement du territoire ou encore les relations internationales…

Marion Maréchal a par ailleurs glissé au quotidien que « certains au RN sont dans une croisade » contre elle alors qu’elle ne serait pas « contre le RN ». Elle n’a toutefois pas hésité à tacler en retour le parti de sa tante, Marine Le Pen. « Le drame du RN, c'est sa difficulté à parler aux orphelins de la droite. Les municipales ne nous ont pas prouvé le contraire », a-t-elle jugé. Elle a ajouté dans le Parisien : « Je déplore le fait que les courants dans le parti ne soient pas représentés, pas sûr que ces signaux soient positifs », regrettant une « tendance à la contraction ». Une situation qu’elle « déplore dans tous les partis ».

Mais l’ex-députée du Front National en a profité pour donner sa vision de l’actualité politique. Marion Maréchal a déploré que « les partis politiques ne produisent plus, n'impulsent plus », y compris le Rassemblement national et Les Républicains. « Christian Estrosi a donné le coup de grâce aux LR », a-t-elle trouvé, faisant référence à la proposition du maire de Nice de s’unir à Emmanuel Macron. Pour elle, il est certain qu’« avec une perspective de sondages entre 12 et 13 % », beaucoup de cadres LR suivront cette voie « pour sauver leur circonscription ou avoir un sous-secrétariat ». Marion Maréchal espère seulement que les élus locaux et l'électorat de droite ne feront pas le même choix. Pour elle, ils se seraient « largement réfugiés dans l'abstention ».

Source : http://valeursactuelles.com

Commenter cet article