Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Photos, vidéos et compte-rendu du rassemblement devant l'ambassade de Turquie du 13/03/20

14 Mars 2020, 16:42pm

Publié par Thomas Joly

Photos, vidéos et compte-rendu du rassemblement devant l'ambassade de Turquie du 13/03/20
Photos, vidéos et compte-rendu du rassemblement devant l'ambassade de Turquie du 13/03/20
Photos, vidéos et compte-rendu du rassemblement devant l'ambassade de Turquie du 13/03/20
Photos, vidéos et compte-rendu du rassemblement devant l'ambassade de Turquie du 13/03/20
Photos, vidéos et compte-rendu du rassemblement devant l'ambassade de Turquie du 13/03/20
Photos, vidéos et compte-rendu du rassemblement devant l'ambassade de Turquie du 13/03/20
Photos, vidéos et compte-rendu du rassemblement devant l'ambassade de Turquie du 13/03/20
Photos, vidéos et compte-rendu du rassemblement devant l'ambassade de Turquie du 13/03/20
Photos, vidéos et compte-rendu du rassemblement devant l'ambassade de Turquie du 13/03/20
Photos, vidéos et compte-rendu du rassemblement devant l'ambassade de Turquie du 13/03/20
Photos, vidéos et compte-rendu du rassemblement devant l'ambassade de Turquie du 13/03/20
Photos, vidéos et compte-rendu du rassemblement devant l'ambassade de Turquie du 13/03/20
Photos, vidéos et compte-rendu du rassemblement devant l'ambassade de Turquie du 13/03/20
Photos, vidéos et compte-rendu du rassemblement devant l'ambassade de Turquie du 13/03/20
Photos, vidéos et compte-rendu du rassemblement devant l'ambassade de Turquie du 13/03/20
Photos, vidéos et compte-rendu du rassemblement devant l'ambassade de Turquie du 13/03/20
Photos, vidéos et compte-rendu du rassemblement devant l'ambassade de Turquie du 13/03/20
Photos, vidéos et compte-rendu du rassemblement devant l'ambassade de Turquie du 13/03/20
Photos, vidéos et compte-rendu du rassemblement devant l'ambassade de Turquie du 13/03/20
Photos, vidéos et compte-rendu du rassemblement devant l'ambassade de Turquie du 13/03/20
Photos, vidéos et compte-rendu du rassemblement devant l'ambassade de Turquie du 13/03/20
Photos, vidéos et compte-rendu du rassemblement devant l'ambassade de Turquie du 13/03/20
Photos, vidéos et compte-rendu du rassemblement devant l'ambassade de Turquie du 13/03/20
Photos, vidéos et compte-rendu du rassemblement devant l'ambassade de Turquie du 13/03/20
Photos, vidéos et compte-rendu du rassemblement devant l'ambassade de Turquie du 13/03/20
Photos, vidéos et compte-rendu du rassemblement devant l'ambassade de Turquie du 13/03/20
Photos, vidéos et compte-rendu du rassemblement devant l'ambassade de Turquie du 13/03/20
Photos, vidéos et compte-rendu du rassemblement devant l'ambassade de Turquie du 13/03/20
Photos, vidéos et compte-rendu du rassemblement devant l'ambassade de Turquie du 13/03/20
Photos, vidéos et compte-rendu du rassemblement devant l'ambassade de Turquie du 13/03/20

Le compte-rendu de Synthèse nationale :

Vendredi soir, dans le XVIe arrondissement de Paris, les militants franciliens du Parti de la France se sont rassemblés aux abords de l'ambassade de Turquie afin de marquer symboliquement leur solidarité avec la Grèce envahie par des multitudes de prétendus réfugiés envoyés par Erdogan. 

Préparé en seulement quelques jours, ce rassemblement visait à rappeler aux Français que, face à l'expansionnisme islamique, une riposte européenne est indispensable.

Erdogan, en bon mahométan qu'il est, sait que sa mission est de contribuer à l'implantation de l'islam sur toute la planète. Quant à l'Europe, bercée depuis des décennies dans les illusions mondialistes, elle préfère fermer les yeux. Et c'est le peuple helénnique qui paye lourdement ce dénie de réalité.

C'est afin de montrer aux Grecs que les Français lucides sont à leurs côtés face à l'invasion de leur pays que les nationalistes du Parti de la France ont organisé cette manifestation.

Le compte-rendu de Riposte Laïque : https://ripostelaique.com/soutien-a-la-grece-initiative-utile-du-parti-de-la-france.html

Le discours de Fiorina Lignier :

« L’histoire se répète. Si aujourd’hui nous vivons dans l’Europe telle que nous la connaissons c’est parce qu’il y a 2500 ans des grecs s’opposaient déjà à l’Orient. Ce ne sont plus des Perses qui veulent déferler sur la Grèce et sur toute l’Europe, mais des envahisseurs venus d’autres contrés : Pakistan, Afghanistan, Syrie et même d’Afrique… Cependant des constantes perdurent, l’origine change, mais les dangers restent les mêmes : disparition de notre civilisation, de notre culture, de notre religion et surtout de notre race. Les Spartiates qui ont freiné l’armée de Xerxès étaient 300 et ils ont combattue jusqu’à la mort. Aujourd’hui, ce sont des milliers de citoyens grecs qui ont repris le flambeau, défendant leur peuple, mais pas seulement, ils sont le rempart de l’Europe entière. C’est une nouvelle illustration d’un conflit qui structure le monde depuis des millénaires. Il fut d’abord celui de l’Europe face à l’Orient, qui a été remplacé depuis 1500 ans bientôt, par celui de l’Occident face à l’Islam. L’Union Européenne, ce monstre destructeur des Nations, pourtant censée nous protéger et garantir la paix (d’après la dogme médiatique) est aux abonnés absents. Frontex, l’agence européenne en charge de la sécurité de nos frontières, devrait déployer des milliers d’hommes dans le pays berceau de notre civilisation. Au lieu de cela, les dirigeants européens de l’Ouest, Merkel en tête, se couchent devant le sultan Erdogan, et sortent le carnet de chèque. 500 millions d’euros vont être versés, en plus des 3 milliards qui l’ont déjà été. Soyez fiers de la contribution Française au budget Européen, vous payez Erdogan pour le ménager. Merkel non contente d’avoir déjà accueilli 1,5 million de syriens en 2015, parle d’importer des milliers de ces nouveaux envahisseurs massés à la frontière Gréco-turque. Il faut l’admettre, les ennemis des européens, sont à la fois hors de l’Europe, mais aussi, en son sein. Notre civilisation se meurt sous nos yeux, mais ils continuent et nous dirigent sciemment vers notre disparition. Nos dirigeants, sont bien aidés dans cette entreprise de destruction par la religion des Droits de l’Homme et les juges zélés qui la font appliquer. Sachez qu’à cause de la Cour de Justice de l’Union Européenne, les clandestins qui arriveront en France ne pourront pas être expulsés, car leurs pays ne sont pas dans la liste des pays dit « sûrs ». Ils resteront donc, ad vitam aeternam, chez nous ! La remigration n’étant pas au programme pour tout de suite (même si nous devons l’espérer), il faut donc absolument éviter l’entrée sur le sol européen de ces hommes. Mais heureusement, une lueur d’espoir nous vient de l’Est et d’Europe centrale, là où des pays ont envie de rester européen. La Bulgarie, la Pologne, la Hongrie, l’Autriche, et même plus loin Chypre, chacun à leur manière œuvre pour tenter de nous protéger de ce fléau. La voilà l’Union Européenne que nous voulons, une union des Nations, protectrice des peuples et qui œuvre pour nos intérêts. Aussi, si nous sommes ici au pied de l’ambassade turque, c’est pour rappeler qu’Erdogan est notre ennemi. Cette tentative d’invasion, que subissent nos amis grecs, est une déclaration de guerre d’Ankara. La Turquie n’est pas un pays allié. Pourtant comme la Grèce, elle fait partie de l’OTAN. Nous devons faire un choix, en ce qui me concerne je choisis cent fois la Grèce. Tout comme la Turquie n’a pas sa place dans l’OTAN, elle n’a nullement sa place dans l’Union Européenne. Il faut rappeler que celui qui se veut être l’héritier de Mehmet 2, Erdogan, a appelé aussi les turcs à nous grand remplacer en faisant « 5 enfants » par femme. Enfin, et je parle là en tant que jeune femme, je ne veux pas voir à Paris le viol de milliers de Blanches par des musulmans comme ce fut le cas à Cologne, Rotterdam ou Telford. Les mœurs des pakistanais et afghans qui attendent de l’autre côté de la mer Egée peuvent nous faire craindre le pire. L’immigration afro-musulmane étant déjà responsable du harcèlement de rue (dans sa grande majorité) et de l’infréquentabilité de certains quartiers par les femmes non-voilées, accepter toute nouvelle immigration, c’est aggraver le problème. Je finis par ces mots, puisque nous ne pouvons pas compter sur nos dirigeants, c’est entre nos mains que repose le sort de l’Europe. Elle ne peut se faire sans ses peuples, que nous devons donc préserver. Vous qui êtes là aujourd’hui, vous êtes déjà convaincus, reste à convaincre les absents. Tout mon soutien au peuple Grec et aux européens fiers d’eux-mêmes. »

Commenter cet article