Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

« En France, en 2019, le féminisme devrait être reconnu comme une maladie mentale »

25 Novembre 2019, 07:45am

Publié par Thomas Joly

Thomas Joly, Secrétaire général du Parti de la France, réagit aux manifestations de bonnes femmes du week-end dernier.

 

Commenter cet article

UdF 25/11/2019 22:09

Preuve de vos propos :

https://nsa40.casimages.com/img/2019/11/25/191125100829110418.jpg

Encore une fois je ne peux qu'approuver les propos de Monsieur Thomas Joly.

Le budget consacré à l’égalité hommes-femmes par l’État "français" : 1,116 Milliards € dont 834 Millions €, soit 75%, partent à l’étranger

https://twitter.com/FrDesouche/status/1198562614802075648

ENCORE UNE FOIS LES FRANCAIS GAVENT L'AFRIQUE ET LES AFRICAINS !
(payez vos impôts pour financer le continent le plus riche de la planète, ça ne fait que 60 ans qu'on vous rackette pour beaucoup plus riches que vous !)



Militer pour le féminisme en 2019 c'est exactement comme manifester contre l'entrée en guerre des USA en 1914-1918...soit cent ans trop tard.

Ces pauvres filles sont atteintes du syndrome "go back to the past"

C'est exactement la même maladie que celle des chasseurs de "fascistes" avec 80 ans de retard.
Qui plus est il n'a existé qu'en Italie donc ces gens ont des soucis de géographie, d'histoire et de temporalité .
(Pas mêmes capables de connaitre l'essence socialiste du fascisme)

C'est tout aussi vrai pour les chasseurs de nazis avec 70 ans de retard après la fin totale du nazisme.
Qui plus est il n'a existé qu'en Allemagne donc ces gens ont des soucis de géographie, d'histoire et de temporalité .
(Pas mêmes capables de connaitre l'essence socialiste du nazisme)

On juge un arbre à ses fruits donc :
BRAVO à nos enseignants et professeurs, la propagande contre-historique distillée dans les écoles et lycées se voit l'opinion publique.
Créer et entretenir des névroses sur des milliers de citoyens devrait être condamné et puni par la loi !

Heureusement que les parents ne lisent pas les livres scolaires de leurs enfants, le mot "enseignant" finirait rapidement de s'écrire "en saignat"

Si les parents se demandent d'où vient pour grande partie les reproches que leur font leurs enfants ils trouveront des réponses dans les livres scolaires, langues, histoire etc...
Les "papa tu es un sale macho", "je fais ce que je veut de mon corps, je couche avec qui je veut même si je suis mineure", ou "papa tu es un sale raciste" ou "l'apartheid a existé en France" les parents le doivent au corps enseignant.


Je n'en veut pas aux enseignants, on ne peut pas en vouloir à des collègues d'être des tarés qui déplorent les effets dont ils propagent les causes, on ne peut que les plaindre.
L'éducation nationale n'a absolument rien à voir avec l'instruction, mais tout à voir avec la propagande (ouvrez les livres de langue et de SES de vos enfants vous allez très vite comprendre d'où viennent vos difficultés à gérer vos enfants)
Les profs s'en foutent, ce n'est pas leurs gosses qu'ils pourrissent, ce sont les vôtres ! (et en plus ils sont payés pour ça)



PS :
On me dira "mais les enseignants sont mal payés en France par rapport aux autres pays européens" etc..
A comparer avec quel nombre d'heures de leurs collègues Européens, quels résultats, quel taux d'illettrisme, quelle durée cumulée de vacances et jours ferriés ? !!!
S'ils veulent jouer à ça ils vont perdre ....
On reparlera avec les enseignants quand ils auront autre chose à faire que de la propagande politique révolutionnaire à longueur de cours.