Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Patrick Balkany condamné à quatre ans de prison avec incarcération immédiate

13 Septembre 2019, 13:15pm

Publié par Thomas Joly

Le verdict est tombé. Patrick Balkany a été condamné à quatre ans de prison avec mandat de dépôt, rapporte franceinfo. Il va être incarcéré immédiatement. « Une peine nécessaire », selon le tribunal. Son épouse Isabelle Balkany a été condamnée à trois ans de prison et dix ans d'inéligibilité. Le tribunal correctionnel de Paris a rendu sa décision concernant le volet « fraude fiscale » ce vendredi 13 septembre en début d'après-midi et les époux de Levallois-Perret y ont assisté. Alexandre Balkany, leur fils, était également présent dans la salle. Eric Dupond-Moretti s'est dit « absolument pas surpris » à l'issue de l'audience. « On a une leçon de morale publique, et naturellement on a oublié que ces faits étaient des faits anciens. On a résumé toute l'action de Patrick Balkany à ses fraudes », a ajouté l'avocat de Patrick Balkany. « Je pense qu'on s'est payé Balkany aujourd'hui » a conclu l'avocat, précisant qu'ils allaient faire appel. 

Le parquet avait requis quatre ans de prison ferme assortis d'une incarcération immédiate contre Patrick Balkany et quatre ans, dont deux ans de prison ferme, contre son épouse Isabelle Balkany. Une peine de dix ans d'inéligibilité a également été requise contre les époux. « Il a été démontré qu'ils ont dissimulé au fisc la propriété de la villa pamplemousse et de Marrakech en ayant recours à une kyrielle de sociétés », a déclaré le président Blanchet. Selon lui, l'écart entre les déclarations des époux Balkany et la réalité « ne peut s'expliquer que par la volonté résolue des époux Balkany de dissimuler à l'administration fiscale l'étendue réelle de leur patrimoine », a-t-il ajouté.

Le tribunal a également estimé que les époux avaient sciemment minoré la valeur de leurs bien immobiliers, notamment la villa Pamplemousse, le riad de Marrakech et le moulin de Giverny et estimé que leur patrimoine s'élèverait en réalité à près de 11 millions d'euros. « De tels faits d'enrichissement personnel sont d'autant plus intolérables au corps social qu'ils ont été commis par des personnes élues au suffrage universel », a également expliqué le président, affirmant que cela mérite « une réponse pénale particulièrement ferme et dissuasive ».

Source : http://valeursactuelles.com

Commenter cet article