Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Justin Trudeau : le Premier ministre canadien antiraciste accusé de racisme !

20 Septembre 2019, 05:01am

Publié par Thomas Joly

Tout Français bien né ne peut évidemment qu’éprouver de doux sentiments vis-à-vis de la « Belle province », ce Canada attaché à la Couronne, grâce à Jacques Cartier. Comme aurait affirmé le défunt Georges Marchais, le bilan fut « globalement positif », d’un point de vue géopolitique et, surtout, musical, s’entend : Félix Leclerc, Gilles Vigneault et Robert Charlebois, ce n’était pas de la drouille non plus.

En revanche, celui qui, toujours à propos de nos compatriotes aux têtes ornées de chapeaux à queue de castor, pose aujourd’hui un problème existentiel, c’est bien Justin Trudeau, Premier ministre canadien, qui vient, en pleine campagne électorale, de se faire rattraper par son passé. Non, il n’était pas de la « famille » de Charles Manson, connue pour avoir mis fin au Summer of Love, meurtre de Sharon Tate et de ses proches amis à l’appui ; mais, pire encore, il se serait fait, en 2001, une « black face », selon le magazine Time.

Tabernacle ! Grimé en Aladin de carnaval et tout gribouillé au brou de noix, il se serait donc livré au pire des crimes qui soit : « l’appropriation culturelle »… Pour les plus distraits de nos lecteurs, on précisera que cette « appropriation culturelle » consiste à « s’approprier » une « culture » qui n’est pas la sienne. Ainsi faut-il être jaune pour se grimer en chinois, se faire noir pour jouer le blues, se coiffer de plumes pour se pencher sur la cause amérindienne ? À ce compte, les Dupond et Dupont, experts en déguisement, auraient été mis au chômage par Hergé dans les aventures de Tintin.

Justin Trudeau, donc, se repend désormais sur les réseaux sociaux, tel un Yann Moix en plus contrit encore : « C’est quelque chose que je ne considérais pas comme raciste à l’époque, mais je reconnais aujourd’hui que c’était raciste, et j’en suis profondément désolé. »

Et hop ! un premier seau de cendres sur la tête. Après, ne reste plus qu’à manger ses chaussettes à quatre pattes : « C’est sûr que moi, je suis quelqu’un qui a œuvré toute ma vie pour lutter contre l’intolérance et la discrimination. J’aurais dû savoir, même à cet âge-là, que je n’aurais pas dû faire ça. » Et pour les finitions, autant lécher le carrelage : « Je suis déçu par moi-même ! » Bref, Justin a plongé Trudeau dans les affres. Pauvre petit bouchon.

Pour mémoire, on se rappellera sa mère, Margaret, qui avait tout de même une autre tenue, lorsque cavalant dans un des hôtels les plus chics de Toronto sans, justement, guère plus de tenue de ce qui lui demeurait de vertu, pour s’en aller toquer à la porte des Rolling Stones alors en tournée. Cette escapade lui valut un divorce assez retentissant. Contrairement à la légende, elle ne fricota pas avec Mick Jagger mais se consola dans les bras de Ron Wood, guitariste assez brinquebalant mais venu remplacer, à point nommé, le virtuose Mick Taylor. Un Stone sur cinq à combler, c’était déjà pas mal, sachant qu’un orchestre symphonique en entier à câliner demandait encore plus de vigueur et de bonne santé.

Au fait, à l’époque des faits, soit à la fin des 70s, on ne parlait pas encore d’« appropriation culturelle », même si le groupe blanc en question célébrait en majesté la musique noire. Justin Trudeau devrait en parler à sa mère, sachant qu’il faut toujours écouter sa maman.

Nicolas Gauthier

Source : http://bvoltaire.fr

Commenter cet article

Union des Fouines 20/09/2019 16:34

Castro a dit à son fils que Justin Trudeau était son demi-frère.

IMAGE :
https://nsa40.casimages.com/img/2019/09/20/190920042219118307.jpg


ARTICLE
https://www.ruthfullyyours.com/2018/02/13/cuba-claims-justin-trudeau-is-fidel-castros-son/


Cuba affirme que Justin Trudeau est le fils de Fidel Castro
Publié par Ruth King le 13 février 2018

Cuba affirme que Justin Trudeau est le fils de Fidel Castro



La note de suicide laissée par le fils aîné de Fidel Castro a ébranlé la nation cubaine cette semaine. La révélation la plus étonnante est que le Premier ministre canadien Justin Trudeau était son demi-frère et le fils de feu Fidel Castro.

La note manuscrite laissée par Fidel Castro Diaz-Balart, 68 ans, l’aîné des enfants de Fidel Castro, semble confirmer la rumeur de longue date à Cuba selon laquelle Fidel Castro aurait engendré Justin Trudeau après une conversation publique avec Margaret Trudeau en 1970.

"Castro Diaz-Balart, qui suivait un groupe de médecins depuis plusieurs mois en raison d'une profonde dépression, s'est suicidé ce matin", a rapporté le site Internet Cubadebate.

La mort du scientifique nucléaire gouvernemental de renom, également connu sous le nom de «Fidelito», ou Little Fidel, en raison de la ressemblance avec laquelle il ressemblait à son père, a sidéré le pays, mais c’est sa note de suicide «explosif» qui a fait trembler les lèvres. à la Havane.

Au milieu d'un large éventail de plaintes, la note suggère que Fidelito était en colère contre son père, le dictateur révolutionnaire cubain. Fidelito a écrit que son père, Fidel Castro, «me comparait toujours de façon défavorable avec Justin» et «rejetait mes réalisations par rapport à ses succès au Canada».

«Mais que devais-je faire? Je suis cubain Mon frère est canadien. S'il était né et avait grandi à Cuba, il aurait toujours vécu dans l'ombre de notre père, tout comme moi.

Alors que Justin Trudeau est réputé pour être le fils de l’ancien Premier ministre libéral du Canada, Pierre Trudeau, des images comparatives de Pierre, Justin et Fidel suggèrent que les revendications cubaines ont peut-être un sens.

Forte ressemblance physique, les rumeurs cubaines sont également étayées par des faits historiques.

Alors que le lieu de naissance d’Ottawa à Justin Trudeau est loin d’être situé à La Havane, sa mère, Margaret Trudeau, s’est rendue à Cuba neuf mois avant la naissance de Justin. On y trouve des photos de sa socialisation avec Fidel Castro.

Selon le journal canadien The Globe And Mail, Pierre Trudeau et son épouse Margaret se sont rendus à La Havane et sont devenus des amis proches du président cubain.

"Les chemins de Pierre Trudeau et de Fidel Castro se sont croisés pour la première fois en 1970", rapportait le Globe, avant d'expliquer que les Trudeaus avaient passé un si bon séjour sur l'île des Caraïbes, selon lequel "une amitié durable entre l'archiviste Pierre Trudeau et le révolutionnaire marxiste Fidel Castro »a été forgé.

Que s'est-il passé à La Havane en 1970, neuf mois avant la naissance de Justin Trudeau?

Avant de choquer le Canada en épousant le premier ministre du Canada, Margaret était célèbre dans les années 1970 pour son comportement risqué.

Connue comme une affiche du mouvement des «enfants de fleurs» au début des années 1970, elle embrasse la révolution sexuelle et dédaigne les voeux de mariage traditionnels comme étant archaïques, détruisant ainsi une œuvre d’art accrochée au mur de Pierre parce qu’elle célèbre «la raison plus que la passion».

Adepte de la drogue qui se confesse elle-même, Margaret transporta de la drogue en contrebande dans les bagages de son mari et fit des apparitions en tenue légère au Studio 54. Ses photos de nu sont toujours largement publiées sur Internet.

Margaret Trudeau a la forme quand il s'agit de scandales sexuels avec des hommes puissants et de haut niveau.

Décrivant une affaire avec Ted Kennedy en 1974, Margaret Trudeau a écrit dans son mémoire à propos du moment où elle a rencontré le sénateur américain lors d'un dîner d'État à New York:

«Ce soir-là, je me suis senti tellement attiré par lui que nous ne pouvions même pas nous tenir à deux mètres les uns des autres. Pierre n'était pas amusé.

Pierre avait-il des flash-back sur ce qui s'était passé à La Havane quatre ans auparavant?

Margaret a ensuite rejoint Ronnie Wood, guitariste des Rolling Stones, puis Mick Jagger, parti à New York avec le chanteur des Stones en 1977.

Le scandale marque la fin de son mariage tumultueux avec Pierre Trudeau. Le politicien libéral l'a combattue devant les tribunaux, a obtenu la garde exclusive des enfants et a refusé de payer toute pension alimentaire.

Pierre Trudeau a-t-il élevé le fils de Fidel Castro?

La filiation de Justin Trudeau n’a pas été sérieusement mise en doute au Canada, mais les nouvelles informations saisissantes qui ont été révélées à Cuba pourraient changer cela.


INCROYABLE ?
PAS TANT QUE CELA, le dénominateur commun est la mère de Justin, c'est très très facile à tracer .


RECONNAISSANCE FACIALE (logiciel Faceshine)
https://nsa40.casimages.com/img/2019/09/20/190920042650101485.jpg


RESSEMBLANCE VISUELLE
https://nsa40.casimages.com/img/2019/09/20/190920042649917669.jpg


PS : Au Canada les sans-dents signent une pétition pour exiger un test ADN... Si c'était une bêtise pure, Justin aurait fait taire toute rumeur par un test avant la pétion... à moins que la polémique ne le serve.

Mais qui peut être heureux d'être relié au boucher marrano de la révolution Cubaine ?

Tout est possible, nous avons encore des tarés qui en 2019 osent montrer leur tête à la "Fête de l'huma" et ses 100 millions de civils exterminés pour délit d'opinion, un record mondial.
Nous devrions contraindre ces gens par la loi de faire le test de Milgram, nous obtiendront des records dans les résultats, c'est une certitude.

Pote avec des gauchistes "gauche du travail droite des valeurs" ?
Autant être pote avec des pensionnaires d’hôpital psychiatrique !