Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Le piétineur de tombes, Joseph Zimet, nouveau « conseiller en communication » de Macron

22 Août 2019, 09:24am

Publié par Thomas Joly

Le régime offre un beau poste à ce militant cosmopolite pour le consoler du fiasco de 2016.

« Presque sept mois après le départ de Sylvain Fort, le chef de l’État a désormais un nouveau conseiller en communication pour les questions nationales. Joseph Zimet, 46 ans, ex-directeur général de la mission interministérielle du Centenaire de la Première guerre mondiale, travaillera aux côtés de Nathalie Baudon, la conseillère en communication internationale d’Emmanuel Macron.

« Au sein du cabinet du président de la République, il sera en charge de la presse et de la communication nationale du président », précise l’Élysée, confirmant une information du Monde. « Le chef de l’État n’avait plus de responsable de sa communication nationale depuis le départ de Sibeth Ndiaye en mars 2019, nommée porte-parole du gouvernement. Historien de formation, ce proche de la mouvance strauss-kahnienne prendra ses fonctions dès cette semaine. » (source)

Le fils du chanteur yiddish Ben Zimet avait fait parler de lui en 2016, alors qu’il était responsable de la commémoration nationale de la terrible et héroïque bataille de Verdun ; souvenez-vous : Joseph Zimet avait dû renoncer – face à l’indignation des Français non reniés – à la tenue d’un concert de rap avec l’énergumène africain « Black M », et s’était vengé en faisant courir dans une mise en scène ridicule des centaines de jeunes Français et Allemands sur les tombes des poilus morts à Verdun, au son du tam-tam

À noter que cet individu est l'ex-mari de la Sénégalaise Ramatoulaye Yade, ancienne sous-ministre-potiche de Nicolas Sarkozy.

Source : http://contre-info.com

Commenter cet article

Union des Fouines 22/08/2019 11:12

J'oubliais : Joseph Zimet, ancien directeur de la Mission du Centenaire, conseiller en communication d'Emmanuel Macron3 et ex-mari de la femme politique française Rama Yade


On a pas mal parlé de Mame Ramatoulaye Yade,ces derniers temps à l'ONU

Rama Yade est d’origine léboue et initialement de confession musulmane. Issue d’un milieu aisé et proche du monde politique sénégalais, sa mère est professeur de lettres et son père, diplomate, a été le bras droit et secrétaire particulier du président Léopold Sédar Senghor. En 1987, alors que Rama Yade est âgée de 11 ans, sa famille quitte le Sénégal pour la France



C'est dingue ce que la diversité arrive au sommet de l'état Français à peine débarqués, là où des gens qui sont Gaulois depuis l'an 1350 n'ont JAMAIS eu aucun ascendant au sommet de l'état malgré un cursus remarquable ...

La discrimination positive a commencé en 1789, il suffit d'étudier le parle-ment depuis 1789 ...
On ne refera pas la monarchie, surtout pas avec les dynasties dégénérées, mais ça n'empêche pas l'étude critique .

Union des Fouines 22/08/2019 10:58

Ingratitude habituelle :

Son père chantonneur Yiddish naît à Anvers le 3 février 1935 dans une famille juive réfugiée en Belgique. Sa mère Dora Weber est originaire de Nuremberg, en Allemagne, son père Osjasz Zimet vient de Pologne.

À l'invasion allemande, sa famille part vers la France, dans le Midi puis après l'invasion de la Zone libre, en Corrèze.

Pour protéger leurs trois enfants, ses parents sont contraints de les confier à différentes familles chez qui ils vivent jusqu'à la fin de la guerre comme enfants cachés.

Il y sera même enfant de chœur (à Saint-Setiers).

Après la Libération de la France, la famille se reconstitue et retourne à Anvers jusqu'en 1948 quand ils vont rejoindre d'autres membres de leur famille à Montréal au Canada.
Ben Zimet y vivra 12 ans. Après avoir été citoyen polonais puis apatride, il pourra acquérir la nationalité canadienne à l'âge de 21 ans.


Donc les Gaulois ont sauvé la vie à sa famille
Les Gaulois ont caché toute la famille
Les cathos l'ont fait passer pour catho afin de le protéger


N'en déplaise aux agents israéliens Klarsfeld, faux chasseurs de nazis maussades (sauf pour raisons de chantage financier et politique)et aux mythomanes ressuscitées c'est la fin de Faust !