Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

La vérole revient

1 Août 2019, 13:08pm

Publié par Thomas Joly

Toutes les statistiques le montrent, les cas de syphilis (ou vérole) sont en forte augmentation en France et en Europe. Alors qu’elle avait quasiment disparu en France, cette maladie est réapparue dans les années 2000, et il y a actuellement davantage de cas de syphilis déclarés que de cas d’infection au VIH en Europe, qui n’est pas la seule région du monde à voir ses chiffres flamber ; c’est un phénomène quasi mondial.

En France, les chiffres ont fortement augmenté ces dernières années et on atteint 1.750 cas recensés en 2017.

La population la plus touchée par la syphilis est celle des hommes homosexuels, des personnes ayant des rapports avec plusieurs partenaires dans l’année ou fréquentant des prostitués.

La syphilis est une maladie grave pour laquelle il n’existe pas de vaccin, mais dont le traitement est simple et efficace ; hélas, il ne met pas à l’abri d’une réinfestation.

On peut attribuer l’augmentation de ces chiffres au fait que, la peur du VIH ayant diminué, les relations sexuelles sans préservatif ont augmenté et que les signes cliniques de l’infection par le tréponème (agent de la syphilis) peuvent passer inaperçus ou être confondus avec une autre pathologie. Seul le dépistage sanguin permet d’affirmer le diagnostic, mais la recherche de la syphilis n’est plus obligatoire que chez les femmes enceintes et les donneurs de sang.

Non traitée, la syphilis évolue en trois stades pendant des années, voire des dizaines d’années.

Au stade primaire, quelques jours ou quelques semaines après la contamination, on peut observer un chancre au point d’inoculation, qui le plus souvent amène le malade à consulter, à condition qu’il se situe sur une partie visible du corps (verge, petites lèvres, gorge), mais si ce chancre n’est pas visible (paroi vaginale, rectum), le malade ne consultera pas, car en dehors du chancre, à cette période, la maladie est asymptomatique.

Ensuite, la syphilis évoluera, au bout de quelques semaines, vers sa phase secondaire qui se traduit par une éruption cutanée et muqueuse, avec parfois un peu de fièvre et des atteintes ostéoarticulaires pouvant amener le patient à consulter, mais ces signes sont souvent trompeurs et peuvent être confondus avec d’autres pathologies.

Non traitée à ce stade, la syphilis évoluera silencieusement pendant des années et entraînera des lésions, le plus souvent sévères, d’organes tel que le cœur et les vaisseaux sanguins, les os ou le foie, ainsi que le cerveau et la moelle épinière.

Il s’agit donc d’une maladie très grave que l’on peut, heureusement, bien traiter par des antibiotiques aux stades primaire et secondaire à condition, bien évidemment, d’en avoir fait le diagnostic .

Le dépistage sanguin obligatoire lors de la visite médicale prénuptiale a été abandonné il y a déjà quelques années ; peut-être faudra-t-il y revenir, et surtout proposer ce dépistage, comme on propose celui du VIH, lors des bilans systématiques ou pour les personnes appartenant à des groupes « à risque » afin d’éviter que les porteurs du tréponème ne contaminent d’autres personnes et puissent être traités efficacement.

Sous prétexte de ne pas stigmatiser certains groupes sociaux, il serait vraiment dommage de laisser progresser cette maladie dans la population alors que nous possédons les moyens de l’enrayer par un traitement simple et efficace.

Dr. Jacques Michel Lacroix

Source : http://bvoltaire.fr

Commenter cet article

Gaulois Morin Réfractaire 03/08/2019 10:30

Rappel :
L'arme bactériologique qu'était la peste, a toujours été délibérément utilisée par les africains et arabes contre les Européens.
Ce FAIT historique peut se documenter sur plus de mille ans.

Leur grande habitude était de :
1-Assiéger les villes Européennes
2-En cas d'échec de colonisation-esclavage-razzia, nous envoyer délibérément leurs cadavres infectés par la peste afin de détruire les résistances contre ces colons-pillards-violeurs,esclavagistes qu'ont toujours été les africains et les arabes sur plus de deux mille ans d'histoire vérifiable.


Pour le cas des accusations africaines franc-maçonnes et judéo -communistes concernant le cas des amérindiens :

CONQUETE DES AMERIQUES DANS SON CONTEXTE ET SANS ANCHRONISME (ce qui changera de la propagande) :

Il faut savoir que : La conquête des Amérique et la "colonisation de l'Afrique" étaient des portes de sortie de la colonisation-attaque des nomades africains sur l'Europe.
A l'époque le sud de l'Europe (Espagne, Italie) était colonisé-occupé et razzié jusqu'à quasiment le tiers sud de la France.
A l'est de l'Europe les nomades turco-mongoles puis les ottomans de l'Ukraine jusqu'à la Hongrie, en y incluant bien sur la porte qu'est la Turquie islamique. (prenez une carte et regardez ce à quoi cela correspond)
Dès l'an 732 les arabes et leurs armées d'africains dévastaient et occupaient l'Europe sans jamais arrêter par la suite ...
(Tout a continué, ce jusqu'à la soi-disant "colonisation" de l'afrique née du raz le bol des ravages de 300 ans de corsaires africains .Razzias, viols, meurtres, traite des blanches, destructions, un peu comme ce que nous vivons en 2019)

Encerclés par les nomades arabes et africains les Européens se sont emparés des mers pour contourner l'embargo.
Dans un premier temps les Portugais ont cherché des voies maritimes commerciales et ont longé les côtes d'Afrique pour contourner la moitié nord de l'afrique.

Par la suite, les autres portes de sortie de l'Europe au sud et à l'est étant occupées par les nomades africains, arabes et turco-mongoles, les Européens ont cherché une issue vers l'ouest, à travers l'atlantique. Ce fût la découverte des Amériques.
Que de débilités de judéo-maçons et d'enseignants judéo-communistes n'entendons nous pas à ce sujet : "Les enfants, au XVI éme siècle, les européens en Amérique ont délibérément commis un génocide par arme bactériologique en Amérique. C'est le notre camarade juif-communiste Lénine qui l'a dit, na !"
Quelle anachronisme d'ignare juif, maçon et communiste. Au XVI éme siècle le microscope n'existait pas.
Au XVI éme siècle nul ne savait comment se propageait et comment soigner les maladies qui frappaient les amérindiens, oreillons, diphtérie, variole, grippe, tuberculose, rougeole.
Par conséquent, non seulement la qualification de "génocide" signifie une volonté délibérée d'extermination, ce qui faute de connaissances médicales modernes n'était absolument pas le cas concernant les amérindiens. Mais en plus, au XVI éme siècle, nous ignorions tout des déficiences immunitaires des amérindiens, tout comme nous ignorions les vecteurs de propagation et traitements de ces maladies.
Les propagandistes de cette ridicule accusation par anachronisme sont, comme par cohen-si-danse souvent juifs, africains, arabes ou simplement judéos-maçons ou communistes...

[A contrario, depuis déjà de longs siècles et pendant de longs siècles encore, nomades juifs, africains, africains, turco-mongoles en attaque permanente contre l'Europe, nous "catapultaient" intentionnellement des cadavres infestés de la peste.
Les marchands juifs d'Europe, avidité oblige et au mépris du danger, importaient des marchandises contaminées par la peste en toute connaissance de cause. Pourtant, dès l'époque les "quarantaines" existaient pour les marchandises et les immigrés, mais les juifs contournaient la législation pour échapper à ces périodes ralentissant leur enrichissement personnel. Qu'il s'agisse de colonisation, esclavage, pillage, importation intentionnelle de maladies, l'inversion accusatoire est donc une constante de plusieurs siècles chez les tribaux nomades que sont les juifs, africains et arabes... C'est sys-té-ma-thique !]

Nous retrouvons ces maîtres chanteurs ethnocidaires-génocidaires dans l'immense majorité des manipulations historiques : anachronisme, hystérie, dissimulation de leurs propres crimes, inversion accusatoire sont leurs techniques de primaires des plus coutumières. On apprend plus à enquêter sur leurs accusations inversées qu'en étudiant par soi-même.
Depuis 230 ans, dès qu'un juif, un judéo-franc-maçon, un gaucho-communiste, un africain, ou un arabe vous accuse de quelque chose : soyez sûr qu'il vous accuse de ses propres crimes. Il vous suffit de suivre la piste donnée et vous découvrez des merveilles. Ces primaires m'ont toujours donné les meilleures pistes de recherches historiques. Pathétiques et infâmes depuis toujours.
Partant de là, l'égalité des races relève de l'ethnomorphisme des plus candide.

Rappel : Le seul et unique élément ayant obligé les Européens à trouver une issue continentale aux amériques, résultait de l'occupation 'africaine, arabe et turco-mongole de l'Europe du sud et de l'Europe de l'est.

Les européens n'ont pas eu le choix, ils ont réussi à échapper au siège de
l'europe, au racket-pillage des échanges commerciaux, à la colonisation africaine et à trouver d'autres débouchés.
C'est bien cela que les africains, arabes, et les sectes judéo-maçonnerie, judéo communisme, reprochent aux européens : Avoir réussi à échapper à leur colonisation-esclavage !


Le temps du chantage est terminé, un FLN Européen serait et est totalement légitime, étant donné que les proportions de colons africains en europe sont, en pourcentage de population, trois fois plus nombreux que n'importe quel groupe colonial d'aucune colonisation dans l'histoire mondiale.

PS : Leur pétrole ils peuvent se le garder et le bouffer, nous-aussi Européens pouvons multiplier par dix les prix des produits vitaux que nous leur exportons .
La blague a assez duré !
La valise ou le cercueil, c'est les africains qui ont inventé le concept, pour une fois qu'ils inventent quelque chose ...