Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

La racaille algérienne était encore de sortie hier soir

12 Juillet 2019, 05:29am

Publié par Thomas Joly

La racaille était de sortie hier soir. Et pas seulement sur les Champs-Élysées. Pas seulement à Paris. Des scènes d'émeutes, de violences, de pillages ont eu lieu dans toute la France à l'occasion de la victoire des Fennecs lors du 1/4 de finale de la Coupe d'Afrique des Nations face à la Côte d'Ivoire (voir ici).

Le meilleur est à venir dans les prochains jours. Demi-finale. Peut être finale... Et le 14 juillet ne saurait rompre ni avec la liesse habituelle de ses pyrotechnies où automobiles et matériels urbains partent en fumée dans la joie et la bonne humeur allogène ni avec ses rassemblements festifs pour « patriotes » venus d'ailleurs.

Scènes hélas habituelles d'une France qui n'est plus la France.

Jean-François Touzé - Délégué national du Parti de la France aux Études et Argumentaire

Commenter cet article

Fouine 19/07/2019 09:18

Edito de Bernard Lugan

Algérie : « Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux

Cette phrase d’Etienne de la Boétie résume la relation franco-algérienne. A chaque fois qu’il est en difficulté, le « Système » algérien sort en effet le joker-martingale de l’accusation de la France, sachant qu’il sera immédiatement relayé par les héritiers des « porteurs de valises », ethno-masochistes buvant goulûment au calice de la repentance et de la contrition.

Le 15 juillet dernier, montrant en cela qu’il n’est pas encore mentalement décolonisé, Mohand Ouamar Bennelhadj, membre essentiel du « Système » algérien puisqu’il est le secrétaire général par intérim de l’ « Organisation nationale des moudjahidines », les « anciens combattants », a ainsi appelé le parlement algérien à voter une loi criminalisant la colonisation française. Il a en outre demandé que cette loi ouvre la voie à des « compensations », osant écrire que les Français ont « génocidé » les Algériens et que, après avoir pillé le pays, ils « n’ont laissé ici que des broutilles, des choses sans valeur».

Ces accusations ne relèvent pas de l’anecdote. Ce n’est pas de sa propre initiative que ce pâle apparatchik dont l’association constitue le pivot du « Système » et dévore 6% du budget de l'Etat -plus que ceux des ministères de l'Agriculture (5%) et de la Justice (2%)-, a lancé ces accusations gravissimes. Depuis deux ou trois semaines, acculé par la rue, le général Gaïd Salah a en effet ordonné qu’une offensive anti-française destinée à tenter de faire dévier la contestation populaire soit lancée. Face à cette véritable déclaration de guerre, le président Macron garde un étourdissant silence…

Alors, puisque, comme ils en ont hélas l’habitude, les « lapins de coursive » qui dirigent la France se tairont, il est donc nécessaire que les « réseaux sociaux » s’emparent de l’affaire, à la fois pour exiger une réponse officielle des autorités françaises, et pour « remettre les pendules à l’heure ».

En 1962, la France a légué à l’Algérie un héritage exceptionnel et non des « Broutilles » et des « choses sans valeur », à savoir 54 000 kilomètres de routes et pistes (80 000 avec les pistes sahariennes), 31 routes nationales dont près de 9000 kilomètres étaient goudronnés, 4300 km de voies ferrées, 4 ports équipés aux normes internationales, 23 ports aménagés (dont 10 accessibles aux grands cargos et dont 5 qui pouvaient être desservis par des paquebots), 34 phares maritimes, une douzaine d’aérodromes principaux, des centaines d’ouvrages d’art (ponts, tunnels, viaducs, barrages etc.), des milliers de bâtiments administratifs, de casernes, de bâtiments officiels, 31 centrales hydroélectriques ou thermiques, une centaine d’industries importantes dans les secteurs de la construction, de la métallurgie, de la cimenterie etc., des milliers d’écoles, d’instituts de formations, de lycées, d’universités avec 800 000 enfants scolarisés dans 17 000 classes (soit autant d’instituteurs, dont deux-tiers de Français), un hôpital universitaire de 2000 lits à Alger, trois grands hôpitaux de chefs-lieux à Alger, Oran et Constantine, 14 hôpitaux spécialisés et 112 hôpitaux polyvalents, soit le chiffre exceptionnel d’un lit pour 300 habitants. Sans parler d’une agriculture florissante laissée en jachère après l’indépendance, à telle enseigne qu’aujourd’hui l’Algérie doit importer du concentré de tomates, des pois chiches et de la semoule pour le couscous…

Tout ce que la France légua à l’Algérie avait été construit à partir du néant, dans un pays qui n’avait jamais existé et dont même son nom lui fut donné par la France. Tout avait été payé par les impôts des Français. Daniel Lefeuvre a montré qu’en 1959, toutes dépenses confondues, l’Algérie engloutissait 20% du budget de l’Etat français, soit davantage que les budgets additionnés de l’Education nationale, des Travaux publics, des Transports, de la Reconstruction et du Logement, de l’Industrie et du Commerce !

http://bernardlugan.blogspot.com/2019/07/algerie-ils-ne-sont-grands-que-parce.html

PN 9A.. 17/07/2019 13:21

Des algériens et de tunisiens pillent des magasins des Champs-Elysées aux cris de «Allah Akbar» «Nique la France» «on va baiser des "keufs"»

PN 9A.. 17/07/2019 13:20

Tours : 800 personnes fêtent la qualification de l’Algérie, le drapeau français du mat municipal remplacé par celui de l’Algérie

Fouine 15/07/2019 10:15

Il y a 30.000 étudiants Algériens en France chaque année. 12.000€ l'année d'étude à nos frais X 30.0000 = 360000000 € rien que pour la Fac des Algériens à nos frais.

Ce à quoi vous ajoutez la "discrimination positive" dans l'entrée aux filières d'étude qui excluent vos enfants sur des critères ethniques (pas assez blédard)
+ L'Aide Médicale Extérieure
+ les Allocations Pour le Logement
+ le dumping immobilier qui fait que leur présence augmente les prix de immobilier pour les Gaulois
+ les innombrables nuisances.

Maintenant vous multipliez ces chiffres pour les 54 pays Africains, vous savez qui pille qui" car on ne peut pas comparer des multinationales PRIVÉES qui achètent au prix du marché international fixé par l'OMC, avec le pillage des fonds publics sur les impôts et le patrimoine des Français.

C'est simplement un fait chiffré, sans haine, ni démagogie, ni rien de tout ça, mais c'est vous qu'on culpabilisera en vous traitant de "pillard"


BONNE NOUVELLE

Avec la crise économique qui vient, la montée des prix de l'énergie, les re-localisations que cela entraînera, ces peuplades pourront retourner au Wakanda.

Le plus cool c'est que systématiquement, à chaque fois que cela s'est produit dans l'histoire, les pays se retournent vers le protectionnisme et sur la communauté nationale.

Il leur sera extrêmement difficile de revenir, l'expérience du "vivre ensemble" faisant, on saura à qui nous avons à faire.

On verra si le bled sera généreux avec ses ressortissants au 1/1000 que nous l'avons été. J'en ris d'avance !!!


Alors ca va faire hurler mais étant très polyvalent professionnellement je dis Vive la crise économique !
Re-localisations, dégagisme des "chances", fin des importations de n'importe quelle saloperie, protectionnisme et retour à la gestion nationale donc anti-mondialiste.

Là où je ris, c'est que la crise économique et énergétique impactera tout le monde, les multinationales privées perdront la rentabilité d'acheter aux Africains aux prix fixés par l'OMC.

Les Africains chialeront et n'auront plus personne à traiter de "pillars", on verra comment ils s'en sortiront sans "les sales blancs" ha ha ha

Qu'ils ne nous fassent surtout pas la blague des années 80 avec d'innombrables collectes à destination de l'Afrique, c'est promis je ferai tout pour que ces campagnes soient calamiteuses et que rien ne puisse être envoyé chez les maîtres-chanteurs.
L'isolationnisme leur fera le plus grand bien !


Je sais, je méprise tout ce qui vient d'Afrique, c'est normal, on peut me répéter dix mille fois par jour que "la peste est une chance" cela ne changera absolument rien à la perception des faits,
La peste Africaine est une calamité, une calamité mondiale, où qu'ils aillent c'est la même chose, les mêmes comportements, les mêmes déprédations, revendications, pillages, viols, meurtres, vols, dealers.

Hervé zafrani 12/07/2019 10:30

Une femme tuée percuté par une racaille algérienne et son bébé entre la vie et la mort c est cher payé l intégration ⚜️