Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Et l’État français accorda 500 euros à Salah Abdeslam

9 Juillet 2019, 06:28am

Publié par Thomas Joly

Pour avoir été vidéosurveillé 24 heures sur 24 à une époque où le dispositif n’était pas encore autorisé par la loi, le dénommé Salah Abdelslam, ci-devant unique survivant du commando qui avait exécuté froidement 130 personnes, s’est vu offrir 500 euros par l’État français, il y a tout juste un an. Ainsi en avait décidé le tribunal administratif de Versailles, tel que révélé par le livre-reportage de la journaliste de L’Obs Elsa Vigoureux consacré à Franck Berton, avocat en charge de la défense du prisonnier odieusement surveillé (Le Journal de Frank Berton, Flammarion).

Et l’administration pénitentiaire de demander à Maître Berton les coordonnées bancaires de son client afin de lui verser ce dédommagement bien mérité. Abdeslam avait peut-être un Plan épargne logement, un PEP ou un PAP… Oups ! Mille excuses pour cette offense à votre religion. Peut-être un compte à la Caisse d’épargne ? Des bons du Trésor ?

Plutôt mourir qu’accepter l’argent du mécréant. Le prisonnier refusa tout net ce don qui lui aurait peut-être permis de financer quelques amis dans leurs emplettes de fournitures en vue d’un prochain fait d’armes. Un tribunal français impliqué indirectement dans le financement d’un attentat. L’occasion était à saisir. L’avocat pouvait plaider l’innocence de son client injustement poursuivi alors qu’il n’avait fait que réaliser un placement. « Les petits actionnaires sont la proie de prédateurs de la Justice, Monsieur le Président. Des gens sans foi ni loi qui soumettent le pauvre prisonnier islamiste à la tentation. Que pouvait-il faire d’autre de ces 500 euros, à part venir en aide à une communauté qui souffre ? » Les jurés en larmes. L’acquittement était dans la poche.

Si le tribunal administratif a rendu un verdict conforme à ses attributions, la morale, le respect, la compassion et autres notions dignes des chartes humanistes les plus grandiloquentes auraient voulu que l’État soit condamné à verser son amende à une association d’aide aux victimes. Au regard de l’atrocité des faits, il est peu probable qu’il ait été reproché aux membres du tribunal administratif de Versailles d’avoir quelque peu contourné la législation en vigueur pour offrir de manière symbolique cette obole à ceux qui avaient été touchés par la tragédie. Il est vrai qu’en France, la loi, c’est la loi, sauf dans les zones où elle ne s’applique pas…

Les rescapés, traumatisés à vie, les handicapés, les parents de jeunes gens décédés sous les balles des complices de Salah Abdeslam apprennent donc, aujourd’hui, que celui-ci a été dédommagé en raison d’un cafouillage administratif. Éric Zemmour trouvera là de quoi illustrer un éventuel tome II du Suicide français.

Jany Leroy

Source : http://bvoltaire.fr

Commenter cet article

Fouine Documentaliste 09/07/2019 18:20

« Son âme, la France est en train de la perdre, non seulement à cause de la mondialisation, mais aussi, et surtout, à cause de la société à la fois pluriethnique et pluriculturelle que l’on s’acharne avec de fausses idées et de vrais mensonges, à lui imposer.

Si cet essai a permis à quelques-uns de mesurer devant quels périls nous nous trouvons placés, il aura déjà atteint son but. (…) Ces pages peuvent apparaître cruelles, mais elles correspondent à un sentiment très profond. Le moment est venu de traiter énergiquement le problème de l’immigration africaine et notamment musulmane.

Si tel n’est pas le cas, la France aura deux visages : celui du « cher et vieux pays » dont parle le général de Gaulle, et celui du « campement avancé du tiers monde africain ». Si nous désirons voir les choses dégénérer ainsi, il suffit de leur laisser suivre leur cours. Le campement africain toujours plus grand, plus vaste, plus illégal, grignotera d’abord, puis rongera, avant de faire disparaître tout entier le cher vieux pays, dont la défaite sera annoncée du haut des minarets de nos nombreuses mosquées. Nos temps sont assez graves pour ne pas faire appel à de médiocres facilités politiciennes.

Nous allons vers des Saint-Barthélémy si l’immigration africaine n’est pas strictement contrôlée, limitée, réduite et expurgée de ses éléments négatifs et dangereux, si un effort d’intégration ne vient pas aussi compléter cette nécessaire répression. Les mesures à prendre sont sévères et il ne faudra pas que le vieux pays frémisse de réprobation chaque fois qu’un charter rapatriera des envahisseurs illégaux. Il faut donc ainsi que ce cher vieux pays restitue à l’état sa place normale. Les libéraux l’ont affaibli, les socialistes l’ont détruit.

Où sont les grandes tâches dévolues à l’Etat, la Justice, l’Armée, l’Education nationale, la Sécurité, la Police, notre place en Europe ?

En miettes.

La France est à l’abandon et en décomposition à travers le monde. Sa recomposition est dans un retour énergique à l’unité et à la cohérence, et de la Nation, et de l’Etat. »
[...]
"Si la vérité vous choque,, faites en sorte qu'elle devienne acceptable, mais ne bâillonnez pas celui qui en dénonce l'absurdité,l'injustice ou l'HORREUR."

Michel Poniatowski
"Que survive la France" Editions du Rocher (19 janvier 1991)
_________

"Quelques semaines avant les dernières élections, les députés européens ont voté de nouveaux généreux budgets à destination de l’Afrique. En plus d’une rente permanente se chiffrant à des dizaines de milliards d’euros, l’UE va ainsi offrir 32,5 milliards (mds) d’euros d’ici 2020, puis 40 mds entre 2021 et 2027, soit au total 72,5 mds d’euros afin de créer 10 millions d’emplois. "

Nul ne me forcera à aimer ce que je déteste, ni par la loi, ni par la contrainte physique ou psychologique.
Nos kapos vont si loin qu'un certain Sarkozy-Mallah-Darty nous a lancé l'injonction de contrainte notre vie sentimentale privée : "Métissage OBLIGATOIRE, pour la France, pas pour Israël, pas pour l'Arabie Saoudite, ce n'est pas un choix, c'est une obligation" (amusant pour un petit fils de rabbin qui s'est toujours marié de façon tribale)

Aux yeux du monde entier la légitimité est du côté des Gaulois réfractaires allergiques aux occupants, que cela plaise à nos corrompus ou pas.

Nos corrompus se sont tracé un avenir à la Nicolae Ceaușescu, responsables et coupables.
Qu'ils continuent leur propagande, on prend des notes, on relève les noms des collabos. Nous n'oublierons pas de tirer la chasse d'eau avant de partir, c'est promis !