Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Vincent Lambert : meurtre programmé cette semaine

20 Mai 2019, 06:30am

Publié par Thomas Joly

Le 18 septembre 1981, par 363 voix contre 117, l'Assemblée nationale adoptait le projet de loi présenté par Robert Badinter, Garde des Sceaux, ministre de la Justice, portant abolition de la peine de mort.

Trente-huit ans plus tard, le Conseil d'État, les tribunaux administratifs, le ministère de la Justice et le défenseur des droits, Jacques Toubon, viennent de la rétablir en dépit de la recommandation faite à la France par le Comité International des droits des Personnes Handicapées de l'ONU.

Non pas pour les terroristes islamiques. Non pas pour les tueurs d'enfants. Non pas pour les meurtriers de policiers. Non pas pour les auteurs de crimes barbares, ce qui serait juste et bon. Mais pour les handicapés ! En attendant sans doute d'étendre la portée de cette mesure, aux vieillards et aux malades considérés comme un poids dans une société matérialiste et mercantile.

Après dix années de bras de fer entre sa famille, les tribunaux, les tenants de la mort programmée et le CHU de Reims où il est hospitalisé suite à un accident de la route, Vincent Lambert, parce qu'il est tétraplégique, sera donc, si rien ne vient empêcher la mise en œuvre de la décision judiciaire, exécuté cette semaine et mourra de faim et de soif.

Le Parti de la France rappelle son refus absolu, total et définitif de toute pratique euthanasique et son attachement à la défense de la vie de la naissance jusqu’à la mort naturelle.

Pour la mère de Vincent Lambert qui appelait à un rassemblement ce dimanche devant un CHU impatient d'en finir avec un patient coûteux, « Il faut garder espoir jusqu’au bout et expliquer à tout le monde que Vincent n’est pas en fin de vie, il est handicapé ».

Ce qui risque de se dérouler entre le 20 mai et le 27 mai n’est pas un acte médical. C'est un assassinat.

Jean-François Touzé - Délégué national du Parti de la France aux Études et Argumentaire

Commenter cet article

LOUISE DALI 20/05/2019 19:33

OUI JE CONFIRME C EST UN ASSASSINAT ON A PAS LE PRENGRE LA VIE A UN HANDICAPER

Le Morin 20/05/2019 16:42

Les parents de #VincentLambert ont reçu ce matin un MAIL disant "j'ai sédaté votre fils". Ils n'ont même pas pu lui dire au revoir !!! "C'est inhumain et contraire au devoir du médecin" Jean Paillo, avocat des parents de Vincent Lambert

EUTHANASIE et eugénisme, si ça avait été un Mohamed ou un Mamadou importé et imposé toute la gauche et tous les politichiens seraient montés au créneau !

Ni pardon, ni oubli.
En cas de conflit sur le territoire envoyons TOUS les élus de gauche en première ligne, s'ils refusent on les fusille pour désertion POINT
(PS : Je ferai le bourreau gratuitement, par civisme )

Le Morin 20/05/2019 16:39

La sédation profonde visant à empêcher le patient de souffrir, le Dr Sanchez admet de facto que Vincent Lambert puisse souffrir en étant délibérément privé d'eau & de nourriture. Le "progrès" consisterait-il donc à laisser mourir de faim et de soif un homme lourdement handicapé ?

CQFD

Il s'agit d'un cas de torture par la faim comme l'ont pratiqué les responsables et coupables de l'holodomor (parfaitement identifiés par ailleurs)

Le Morin 20/05/2019 15:06

Pour Vincent Lambert les soins coûtent trop cher, par contre pour les 20 millions de Mamadou et Mohamed le budget est infini et la morale est extrêmement pointilleuse comme si nous avions à faire à des demi-dieux.

Ni pardon, ni oubli !