Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Abdallah Zekri (CFCM) grièvement blessé par une tranche de jambon

24 Mai 2019, 06:04am

Publié par Thomas Joly

L’information a été révélée le 22/05/2019 et largement relayée par la presse : Abdallah Zekri, secrétaire général du Conseil français du culte musulman (CFCM) aurait été victime de ce qu’il qualifie d’agression islamophobe après avoir découvert… une tranche de jambon dans sa boîte aux lettres !

Sur les réseaux sociaux, des personnalités comme Jean Messiha, membre du RN, en ont profité pour rappeler l’étrange emballement des médias sur cette affaire, alors que 870 églises et bâtiments religieux catholiques ont été dégradés et incendiés en France pour la seule année 2018 sans qu’aucun journaliste ne pipe mot :

Par ailleurs, Abdallah Zekri ayant annoncé son intention de déposer plainte, comme si les faits étaient d’une telle gravité qu’il faille mobiliser des enquêteurs et des juges, d’autres n’ont pas hésité à le railler :

Plus sérieusement, ce cas illustre parfaitement l’exaspération suscitée par ceux qui font du communautarisme un mode de vie et du prosélytisme islamiste un sacerdoce,  ce qui est le cas d’Abdallah Zekri dont voici l’occasion de rappeler les positions, lorsqu’il affirmait dans une interview accordée à la chaîne Al Janoubia qu’il n’était pas « assimilable », se comparant à un « poison musulman » :

Il convient donc de s’interroger sur ce qu’il y a de plus grave : l’acte « islamophobe » dont il se dit victime, ou le message qu’il véhicule ? À chacun de réfléchir à cette question, et de se demander s’il y a ou non un lien direct entre les deux.

Dans l’intervalle, nul doute que des instructions seront données pour que les services de police et la Justice s’emparent de cette affaire comme s’il s’agissait effectivement d’une « agression », alors qu’il n’y a eu ni violences, ni dégradations, juste un relief alimentaire déposé dans une boîte aux lettres et dont on a parfaitement le droit de s’indigner qu’il n’eût pas été consommé à l’heure où tant de gens ne mangent pas à leur faim.

Sébastien Jallamion

Source : http://ripostelaique.com

Commenter cet article

Hervé zafrani 27/05/2019 21:58

Le CFCM nous prends pour des jambons ⚜️