Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

La plupart des youtubeurs vegans stoppent ce régime parce qu'ils tombent malades et sont carencés

10 Avril 2019, 18:59pm

Publié par Thomas Joly

C’est un mode de vie soi-disant adopté par de nombreuses stars : Pamela Anderson, Stevie Wonder ou encore Venus William. Mais beaucoup en reviennent. Sur leurs chaînes YouTube, certains Youtubeurs et influenceurs annoncent ainsi renoncer au véganisme.

"J’ai commencé à avoir de plus en plus mal au ventre après les repas, à avoir des crampes, des ballonnements, des problèmes de digestion…" Comme Morgane Enselme, qui expliquait en novembre 2016 avoir arrêté d’être vegan suite à des problèmes de santé, nombreux sont les Youtubeurs et influenceurs à avoir fait le même choix ces derniers mois. Certains évoquent, comme elle, des troubles digestifs et des maux de ventre, d’autres, comme le sportif Tim Shieff, des problèmes musculaires.

Basculer d'un mode d'alimentation à un autre de façon brutale peut causer quelques désordres et souffrances qui, s'ils se pérennisent, peuvent altérer la santé sur le long terme. L'un des premiers écueils se trouve dans le manque de protéines. Les carences en vitamine B12, qui se retrouve dans la viande, le poisson, les œufs ou encore le lait, sont aussi assez courantes. L'absence de cette vitamine, qui participe notamment à la formation des globules rouges et à la division cellulaire, peut entraîner des problèmes digestifs comme la constipation ou la diarrhée, mais aussi une importante fatigue et des troubles nerveux.

"L’autre risque, évidemment, c’est la carence en fer. Le fer végétal, qui se retrouve par exemple dans les lentilles et le persil, est en effet moins bien assimilé que le fer animal. Et une femme d’âge moyen en période de menstruation perd naturellement du fer, ce qui peut poser des problèmes d’anémie", souligne notre nutritionniste.

Sans parler de carences, l'organisme peut d'autre part avoir du mal à faire la bascule d'un régime à l'autre, ce qui peut causer des désordres intestinaux. "Votre tube digestif n'est pas forcément prêt à recevoir beaucoup de végétaux. Vous allez sur-solliciter votre organisme avec des protéines végétales, alors qu’il était avant sous-sollicité."

De nombreuses personnes tolèrent aussi assez mal les FodMaps, ces sucres présents dans de nombreux aliments comme les céréales, le miel, les alliacées (oignons, poireaux, ail, échalote…) ou encore certains fruits (pommes, poires, cerises, melons, mangue, pastèque, abricot...). Mal absorbés par l’organisme, ils entrent en fermentation dans le tube digestif, ce qui peut provoquer des ballonnements et flatulences, des douleurs abdominales, des diarrhées et des constipations, voire déboucher sur le syndrome du côlon irritable.

Source : LCI

Commenter cet article