Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Évoquer le Grand Remplacement : de l’incitation à la haine raciale, maintenant !

25 Mars 2019, 18:55pm

Publié par Thomas Joly

Il fallait s’y attendre. Nous y voilà, donc : « Le thème du “grand remplacement” relève de l’incitation à la haine raciale. » C’est le titre d’une tribune de Louis-Georges Tin, président d’honneur du Conseil représentatif des associations noires de France (CRAN), publiée dans Libération, le 22 mars. D’emblée, la couleur est annoncée : « Nous ne sommes plus dans un débat théorique, cette thèse est aujourd’hui un mobile pour terroristes, comme l’a montré l’attentat de Christchurch. »

Précisant sa pensée, Tin n’hésite pas à écrire, en évoquant la tuerie perpétrée par Tarrant en Nouvelle-Zélande, que « les auteurs réactionnaires français sont l’une des sources majeures des terroristes d’extrême droite à travers le monde : nos penseurs n’appuient pas sur la gâchette, mais ils fournissent les munitions, et orientent le canon. » De belles perspectives judiciaires…

Mais aussi parlementaires, car l’auteur de cette tribune en appelle au législateur qui « devrait explicitement inclure le “grand remplacement” parmi les thèmes relevant du discours raciste et de l’incitation à la haine. Ce serait une avancée salutaire. » Ainsi, si on écoutait M. Tin, le simple fait de comparer les chiffres sur l’immigration fournis par l’INSEE, année après année, deviendrait donc un délit. Un crime, pendant que nous y sommes, histoire de faire bon poids ! À ce compte, l’INSEE devrait cesser de comptabiliser la population immigrée, descendante d’immigrés et étrangère car, d’une certaine façon, c’est donner des munitions aux théoriciens du Grand Remplacement. Et l’on sait désormais, grâce à M. Tin, contre qui ces munitions sont utilisées. Un procès à l’INSEE en complicité d’incitation à la haine raciale est même envisageable. Si, si, réfléchissez bien.

Mais, au fond, il faudrait aller plus loin encore. À bien y réfléchir, il y a tant de choses, dans cette société, qui incitent à la haine, raciale ou pas. Prenez, par exemple, toutes ces peintures italiennes du Quattrocento. On est bien d’accord : peu, très peu, de personnes de couleur représentées sur ces tableaux de Fra Angelico, Botticelli, Bellini et tutti quanti. Toutes ces pépés à oilpé, plus blanches les unes que les autres… Qu’attend-on pour retirer toutes ces barbouilleries des galeries de peinture de Venise, Florence, Milan, Paris et autres lieux, qui pourraient laisser à penser que la population de notre vieille Europe a connu, comme qui dirait, un léger remplacement au fil des siècles ? Continuer à exposer ces tableaux, n’est-ce pas, alors, un peu inciter à la haine, si l’on suit bien le raisonnement de M. Tin ?

Et puis, en lisant cette tribune, une question vient à l’esprit : et si des démonstrations tirées par les cheveux comme celle de M. Tin n’étaient pas susceptibles de susciter « quelque part » de la haine ? À force de vouloir tout réprimer, judiciariser, criminaliser, ne risque-t-on pas les effets indésirés ? Et de susciter à inciter, il n’y a pas loin, vous savez. La question mérite peut-être d’être posée. Mais qu’on se rassure, l’humaniste qui tient cette plume est exempt de ce vilain sentiment, ou tout du moins fait son possible pour le contenir et le réprimer dans l’œuf. D’autant qu’il admet toutes les opinions, si tant est qu’elles reposent sur des réalités, sans penser qu’il soit nécessaire d’appeler au secours le législateur et le juge tous les quatre matins…

Il faut « éviter la banalisation du mal dans ce pays qui est le nôtre », conclut M. Tin. Le mal ? À se demander si, au fond, ce mal n’est pas la sottise. Elle devient d’une banalité affligeante dans ce pays qui se prétendait jusqu’à récemment l’un des plus intelligents de la Terre.

Georges Michel

Source : http://bvoltaire.fr

Commenter cet article

Le Morin 30/03/2019 15:28

Pendant que l'occupant Louis Gerorge Tin nous fait la leçon, ses frères tuent des enfants :

Pour terminer, parlez-nous de l’attentat manqué de Milan, qui a failli couter la vie à 50 enfants otages, perpétré par un « terroriste immigrationniste », le franco-Sénégalais naturalisé italien Ousseynou Sy, qui a réussi à devenir chauffeur de bus d’enfants malgré des condamnations de pédophilie et des précédents judiciaires et qui a kidnappé des enfants et s’apprêtait à les brûler vifs au nom des « migrants » morts en méditerranée… Est-ce vrai que les médias et la Gauche d’Outre-Alpes ont présenté ce terroriste pro-migrants de façon indulgente sous prétexte que sa cause était « humanitaire » ? Une nouvelle forme de « terrorisme humanitaire-immigrationniste est-elle née avec Sy ?

Tout d'abord, nous devons remercier les Carabinieri italiens pour le travail effectué dans des conditions particulièrement difficiles. Ensuite, je ne sais pas si un nouveau type de terrorisme de type "immigrationniste" peut naître, mais une chose est certaine : qui peut nous garantir que d'autres ne feront pas la même chose qu'Ousseynou Sy "par esprit d'imitation" ? Quant aux médias italiens, ils ont réagi de manière schizophrène à cette affaire. Tout d’abord il y a ceux qui ont raconté les faits : un citoyen italien d'origine sénégalaise avec un casier judiciaire pour abus sexuel d'enfants et de conduite sous influence d'alcool mais devenu chauffeur a pris un autobus scolaire en otage et menacé de le faire brûler en aspergeant essence le bus et les 51 enfants à bord avec leurs enseignants. Ensuite, il y a ceux qui ont parlé "d'accident de la route", sans mentionner les faits, ou qui ont évité de rapporter ce qu'a dit Ousseynou Sy : en fait, le chauffeur sénégalais de 47 ans qui a enlevé 51 enfants en menaçant de les tuer en mettant le feu au véhicule, a déclaré vouloir faire un "geste éclatant afin de dénoncer la mort des migrants en mer »... Le débat autour de cette histoire est vraiment insoutenable car au lieu de charger le « terroriste humanitaire sénégalais et de lui retirer immédiatement la nationalité italienne », les milieux immigrationnistes ont instrumentalisé l’action salvifique de deux enfants (extracommunautaires) qui ont alerté les Carabiniers ceci afin de remettre sur le tapis le sujet du "IUS SOLI" et de faire en prime time de la propagande contre Matteo Salvini à la télévision. Il s’agit là d’une sorte d'hystérie collective. Je pense pour ma part que ceux qui veulent combattre Matteo Salvini devraient le faire avec les armes de la politique, avec des idées et des programmes et non pas en le diabolisant comme on l’a fait des années contre Silvio Berlusconi.

https://www.alexandredelvalle.com/single-post/2019/03/30/Du-terrorisme-islamiste-au-terrorisme-intellectuel-les-deux-fléaux-qui-menacent-les-démocraties-occcidentales
==============

Voilà la seule chose à dire à LG Tin.

L'Africain Guy Georges Tin très très mal placé dans ces conditions pour nous faire la morale sur des détails culturels qui risquent de froisser la minorité de toute évidence ni intégrée ni assimilée . (sinon ils ne s'identifiaient plus à des Africains... )

Mr Tin est le plus grand marqueur de l'échec de la raie-publique universelle pour l'assimilation et de l'intégration, qui apparemment adore hisser ses échecs au sommet de nos merdias !

Le Morin 26/03/2019 10:51

"Lorsque le parrain de l'Union européenne, Richard Coudenhove-Kalergi, a publié le livre sur l'immigration de masse non blanche, il était au centre du complot. Depuis lors, une alliance impie des gauchistes, des capitalistes et des suprémacistes sionistes a pour but de promouvoir l'immigration et le métissage avec le gouvernement.
L’élite criminelle cherche de nouvelles façons de camoufler son projet: ses pions d’immigrants étaient d’abord des travailleurs temporaires, puis c’était une société multiraciale. ils étaient alors des réfugiés, puis la réponse à une population en décroissance.
Différentes excuses, différents mensonges - et l’asile en est un autre. Mais le véritable objectif reste le même: le plus grand génocide de l’histoire humaine, la solution finale au Problème européen chrétien.
Ce crime exige de nouvelles procédures à Nuremberg et vous serez sur le banc des accusés. "
Nick Griffin MdPE Parti national britannique, mars 2014

Quel était le plan Kalergi?
eu de gens ont entendu parler du plan paneuropéen Kalergia pour l'Europe . Dans les années 1920, le franc-maçon (Kalergi devient membre de la loge maçonnique "Humanitas" en 1922), le comte Richard von Coudenhove-Kalergi écrit un livre intitulé " Praktischer Idealismus " (idéalisme pratique), qui expose son point de vue sur l'abolition du droit à l'autodétermination et la liquidation des pays européens devraient être mises en œuvre avec la formation de l'Union européenne.

Après la publication du livre, Kalergi a reçu l'aide du baron du millionnaire Louis Nathaniel de Rothschild , qui l'a lié à l'un de ses amis, le banquier Max Warburg . Warburg a financé Kalergi pour l'aider à former son mouvement européen. Kalergi a appelé non seulement à la destruction des États européens, mais également au génocide délibéré des peuples autochtones de race blanche par le biais d'une migration de masse forcée [vers l'Europe] afin de créer une masse homogène.

Le plan Kalergi dans ses propres mots:

"L'homme (européen) du futur sera métis . Les races et les classes d'aujourd'hui disparaîtront en raison de la disparition de l'espace (des nations) et du temps."

Le plan paneuropéen de Kalergi prévoyait le recours à une immigration de masse violente et disproportionnée, provenant en particulier de pays non européens, afin de parvenir à une dictature européenne commune et à la destruction de la population blanche autochtone - les nationalités européennes.

L’immigration intentionnelle et violente dans tout pays afin de coloniser et de détruire est l’une des doctrines racistes les plus extrêmes

Ils disent que le partisan du plan de Kallergi est George Soros et la famille Rothschild . À propos, dans l'Union européenne, il y a un prix Charlemagne spécial et le premier attribué est Kallergi.

Dans ses œuvres, Kudenhove-Kalergi a montré que s'il n'y avait pas de nations, il n'y aurait pas de frontières - donc une seule communauté [une "communauté" asservie, contrôlée par l'esprit, féodale et communiste] serait créée.

Brock Chisholm, premier directeur général de l' Organisation mondiale de la santé (OMS), a déclaré le 12 août 1955 à USA Magazine: "La priorité des pays européens devrait être le contrôle de la fertilité [stérilisation du vaccin, l'avortement] et la promotion de l'idéal des unions interraciales [métissage] afin de créer une seule race dans un seul monde [un unipolaire] subordonné au pouvoir centralisé ".

Dans "l'idéalisme pratique", le principal inspirateur de l'Europe unie moderne a directement écrit que, dans le futur, l'Europe serait gouvernée par une élite spirituelle , dont le noyau serait l' aristocratie allemande et les juifs . Dans le même temps, le rôle principal restera aux Juifs , qu'il appelle " la principale race spirituelle de l'Europe ", "la noblesse du cerveau" et "l'aristocratie spirituelle".

Quant au reste de la population européenne, à l'avenir, selon Kalergi, il deviendra une race homogène eurasienne-négroïde , et les nations [caucasiennes] disparaîtront , se mélangeront et, ce qui est très important, avec un grand nombre des MIGRANTS.

Aujourd'hui, les idées du plan Kudenhove-Kalergia sont mises en œuvre avec succès. Sous nos yeux, la révolution démographique est en cours (réduction du nombre d'Européens remplacés par la "race eurasienne-négroïde"), la "nation spirituelle des dirigeants" se consolide, le processus de "dénationalisation" de l'Europe se poursuit rapidement l'abolition des frontières politiques .




Personnellement je veut bien travailler bénévolement comme chasseur de génocidaires, mais contrairement aux Klarsfeld je ne ferai pas de tri sélectif arrangeant du style "pas touche aux cocos, pas touche à Soros, pas touche à Rothschild, ni à Rockefeller, ni à Bush, ni aux gars de Paperclip....

(bref de la chasse ultra-sélective n'est-ce pas ! Ces justiciers autoprtoclamés mériteraient une enquête concernant leur évident tri sélectif )

C'est tellement pratique de parler de "Suicide Français" alors qu'il s'agit d'un meurtre parfaitement documenté sur plusieurs décennies.
Pourquoi n'y a t-il jamais eu de procès du communisme, il suffit d'étudier les noms des pires bouchers du communisme et nous avons la réponse.


J'en connais qui n'ont pas fini de se repentir ...

Le Morin 26/03/2019 09:45

L'occupant Africain contredit donc l'ONU elle-même :
http://www.un.org/en/development/desa/population/publications/ageing/replacement-migration.asp

Nos occupants Africains sont bien plus fascistes que nos occupants nazis qui n'exigeaient pas de lois contre les mots : Bosh, Chleu, frisé etc...

Nos occupants Africains réquisitionnent des hébergements de la même façon que les nazis réquisitionnaient des logements.

Mais les occupants nazis Allemands contrairement aux occupants Africains n'exigeaient pas 3000 mosquées en 30 ans, l'abattage rituel, la discrimination positive etc...

Nos occupants nazis Allemands n'exigeaient aucune repentance.

Nos occupants nazis Allemands ne représentaient pas à eux seuls 70% des taulards, n'exigeaient pas une retraite sans jamais avoir travaillé en France, n'étaient pas tant impliqué dans des viols, vols, meurtres, profanations contrairement à nos occupants Africains.

C'est ça de vivre sous occupation notamment nord Africaine et Congoïde, l'occupant dicte sa loi au peuple occupé.

C'est hilarant que mes contemporains trouvent en permanence des analogies à l'occupation nazie sans jamais voir les analogies les plus flagrante.

Regardant les deux France, la France libre et la France occupée, il est impossible de ne pas y voir la carte de la France occupée des zones de non France.
__________________

Comme le professe publiquement l'occupant :
"Bien sûr, nous sommes résolument cosmopolites. Bien sûr, tout ce qui est terroir, béret, bourrées, binious, bref, « franchouillard » ou cocardier, nous est étranger, voire odieux."
Bernard-Henri Lévy, 1985, Edito, dans Globe, paru 1985.

"D'abord je suis pour decrédibiliser, un peu, l'idée de nation. (sauf Israël bien-sûr) Je trouve que cette idée a fait tant de mal, qu'elle a nourri tant de guerres, qu'elle a alimenté tant de haines, ce fétiche national, cette façon qu'ont les gens de se mettre, depuis des siècles, au garde à vous derrière le drapeau, cette façon qu'on a de leur faire faire n'importe quoi, de les envoyer aux pires boucheries au nom du nationalisme, fait que, si l'on pouvait réduire un peu le caquet au coq gaulois, et aux coqs nationaux en général, ça me parait être assez salubre."
Bernard-Henri Lévy, Semaine critique ! de Franz Olivier Giesbert, France 2, 10 décembre 2010

------
Quel écho, on se croirait en 1973, l'année de l'attaque concertée des peuplades du désert contre l'Europe :

-Année de la loi sur le rapprochement familial exigée par l'Israélite Simone Veil,

-Année de la condamnation à mort des bébés blancs de l'Israélite Simone Veil, (de la pilule abortive inventée par un Israélite, tout comme la première légalisation de l'IVG est issue du pays sous contrôle de Lev Davidovitch Bronstein et ses amis génocidaires)

-1973 année de la loi Rothschild Pompidou Giscard

-1973 année du puis le chantage pétrolier. Boumédienne le terroriste du FLN sur les plateaux TV Français avec le roi d'Arabie-Saoudite venant vomir sur la France entière, en terrain conquis . Résultat : Doublement des prix du pétrole + immigration + Islamisation + rapprochement familial etc....

1973 et ses ridicules faits divers débile "détournement d'avion parce que le film Rabbi Jacob serait ISLAMOPHOBE" ... ha ha ha

18 octobre 1973 : deux semaines après le début de la guerre du Kippour, une forcenée détourne le vol Paris-Nice d'Air France pour protester contre la sortie du film comique Les Aventures de Rabbi Jacob, qu'elle imagine « anti-palestiniens »

Mais 1973 c'est aussi une date magique puisque la même année ultra-prolifique naissait l'Eurodictature de Bruxelles.

1973 l'année des coïncidences, mais c'est plus flagrant encore lorsqu'on étudie qui a promu quelle loi par la suite. Le compatriote de Veil aura aboli la peine de mort pour les assassins, pas pour les bébés. Un autre compatriote de Veil aura crée avec la loi Fabius Gayssot un boucher communiste, il faut dire qu'ils en partagent des secrets d'histoire, eux les créateurs de la solution finale bien avant Hitler.

Équation simple : pétrodollars, l'OPEP/USA-pétrodollar/Israël/Arabie-Saoudite ISESCO voilà le tableau pour commencer à étudier à minima ce qu'il y a à étudier sur ce que nous vivons aujourd'hui.
Un individu ne croyant pas aux coïncidences mathématiques pourrait y voir une opération concertée...
Comme dit Rav David Touitou l'Israélite du Maghreb : "L'islam est le grand balais d'Israël", quel duo !

"Bien sûr, nous sommes résolument cosmopolites. Bien sûr, tout ce qui est terroir, béret, bourrées, binious, bref, « franchouillard » ou cocardier, nous est étranger, voire odieux."
Bernard-Henri Lévy, 1985, Edito, dans Globe, paru 1985.

"D'abord je suis pour decrédibiliser, un peu, l'idée de nation. (sauf Israël bien-sûr) Je trouve que cette idée a fait tant de mal, qu'elle a nourri tant de guerres, qu'elle a alimenté tant de haines, ce fétiche national, cette façon qu'ont les gens de se mettre, depuis des siècles, au garde à vous derrière le drapeau, cette façon qu'on a de leur faire faire n'importe quoi, de les envoyer aux pires boucheries au nom du nationalisme, fait que, si l'on pouvait réduire un peu le caquet au coq gaulois, et aux coqs nationaux en général, ça me parait être assez salubre."
Bernard-Henri Lévy, Semaine critique ! de Franz Olivier Giesbert, France 2, 10 décembre 2010

Il est toujours important d'avoir de la mémoire pour se souvenir de l'historique d'une telle opération concertée de destruction.... A moins de dire que "tout n'est que coïncidences en permanence", Soljenitsyne a bien connue ce mantra.