Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Alexandre Simonnot rend hommage à Monseigneur Lefebvre

25 Mars 2019, 06:16am

Publié par Thomas Joly

N’oublions jamais Son Excellence Monseigneur Marcel Lefebvre, rappelé à Dieu il y a aujourd'hui 28 ans. 

C’est en effet le Lundi-Saint 25 Mars 1991 que Monseigneur Lefebvre, après plus de 60 années de sacerdoce dont 40 d’épiscopat, a remis sa belle âme à Dieu.

Providentiellement, Monseigneur Lefebvre est rappelé le jour de la grande Fête de l’Annonciation, c'est-à-dire le jour de l’ordination sacerdotale de Notre Seigneur Jésus-Christ. Par l’humble « fiat » de la Très Sainte Vierge Marie, Jésus s’incarnera en elle par l’opération du Saint-Esprit et c’est ainsi que le Christ sera ordonné Prêtre par Son Père pour le rachat de nos pêchés et le salut de nos âmes.

Le combat de Monseigneur Lefebvre a été justement, durant toute sa vie, la défense et la préservation du Sacerdoce Catholique.

Né à Tourcoing le 29 Novembre 1905, ordonné prêtre puis sacré évêque, Monseigneur Lefebvre a été longtemps Archevêque de Dakar au Sénégal mais aussi Délégué Apostolique (l’équivalent de Nonce) du Pape Pie XII pour toute l’Afrique francophone. Il a été ensuite Supérieur Général de la Congrégation des Pères du Saint-Esprit puis Archevêque émérite de Tulle.

Docteur en philosophie et en théologie, il participe activement à la préparation du Concile Vatican II mais ses travaux seront sabotés et le Concile deviendra ce que l’on sait.

Ouvertement opposé aux dérives modernistes et libérales de Vatican II, adversaire résolu du communisme et de la franc-maçonnerie, Monseigneur Lefebvre fonde, en 1970, la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X et son célèbre séminaire d’Ecône, en Suisse. Peu connu du grand public, Monseigneur Lefebvre fait une spectaculaire percée médiatique lorsqu’il est « suspens a divinis » c'est-à-dire interdit de sacrements, en 1976, par Paul VI. Mais rien n’arrête cet évêque de fer qui poursuit inlassablement son œuvre.

Sentant sa dernière heure venir, et ne voulant point laisser ses nombreux séminaristes orphelins, il sacre 4 évêques le 30 Juin 1988, ce qui lui vaut d’être « excommunié » par Jean-Paul II.

Fidèle à l’Église de toujours et à la Rome de toujours, Monseigneur Lefebvre est véritablement le sauveur du Sacerdoce, de la Messe et de la Tradition Catholiques.

Monseigneur Lefebvre avait également apporté son soutien à l’action de Jean-Marie Le Pen et du Front National lors de l’élection Présidentielle de 1988. Le Front National a d'ailleurs salué sa disparition dans un communiqué où il a rendu hommage à « un ardent défenseur de la civilisation occidentale et chrétienne ».

Monseigneur Lefebvre avait aussi dénoncé avec virulence l’islamisation de la France, ce qui lui a valu un procès en sorcellerie. Mais il disparaîtra avant que le jugement n’en soit rendu…

Que Monseigneur Lefebvre repose en paix, et que son oeuvre, la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X, poursuivre son combat au service du Bon Dieu et du salut des âmes, sans aucune compromission avec la fausse Rome moderniste et apostate.

Alexandre Simonnot

Commenter cet article

Le Morin 26/03/2019 09:55

Il est impossible de comprendre la réforme Vatican II sans avoir lu l'exceptionnel : "Mystères et secrets du B'Nai B'rith" de Emmanuel Ratier .
Tout est détaillé concernant les acteurs de la réforme Vatican II qui donne une impression d'être en Russie en 1919.

De même qu'il est impossible de comprendre l'histoire sans avoir lu "La conjuration antichrétienne" de Mgr Henri Delassus.

Les livres de Léon de Poncins sont un plus à ne pas négliger.


Lire : "Mystères et secrets du B'Nai B'rith" de Emmanuel Ratier et vous comprendrez que la réforme Vatican II n'est pas plus Chrétienne que ne l'est une synagogue !

Hervé zafrani 25/03/2019 16:20

Monseigneur Lefèvre a défendu l intégrité de l eglise catholique face aux erreurs modernes il siège à la droite du père qu il soit beni✝️⚜️