Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Le Gilet Jaune qui avait filmé et remis des migrants à la police a perdu son travail et est poursuivi pour racisme

4 Février 2019, 06:07am

Publié par Thomas Joly

Fin novembre, six migrants avaient été dénoncés par des Gilets jaunes et mis au pilori sur Facebook. Le vidéaste sera jugé le 1er mars.

“Vous voyez bien qu’on n’est pas racistes !” Miguel Niewiadomski, porte-parole des Gilets jaunes du rond-point de Flixecourt (Somme), pose fièrement la main sur l’épaule d’un homme discret. Noir. Un ancien surveillant de prison. Ici, au bord de l’autoroute A16 qui mène à Calais, les occupants du campement semblent dépassés par les répercussions de la journée du 20 novembre 2018, au cours de laquelle six migrants avaient été dénoncés aux gendarmes. Filmée, la scène avait donné lieu à l’ouverture d’une enquête pour injure publique à caractère raciste et à une polémique sur les réseaux sociaux.

Certains ont eu l’impression d’avoir sauvé la vie de ces exilés

Très vite, ce jour-là, les Gilets jaunes ont alerté les gendarmes. “On a un deal avec eux", continue Miguel Niewiadomski. "Quand on voit quelque chose, on les prévient. L’autre fois, il y avait un mec bourré ; on les a appelés tout de suite.” Certains ont même eu l’impression d’avoir sauvé la vie de ces clandestins. Parmi les six hommes cachés, deux faisaient l’objet d’une obligation de quitter le territoire français (OQTF) ; eux ont été immédiatement relâchés par les gendarmes. Les quatre autres se sont vu notifier des OQTF puis ils ont pu recouvrer leur liberté. Sur le rond-point, aucun Gilet ne comprend que la dénonciation puisse poser problème.

Arrestation diffusée en direct sur Facebook

Par contre, pour Alexandre de Bosschère, procureur d’Amiens, le “problème” est juridiquement clair. Et ce d’autant plus que l’arrestation des six hommes apeurés avait été diffusée en direct sur Facebook. L’auteur de la vidéo, seul à être poursuivi pour “injure publique à caractère raciste”, aurait commenté la scène avec des propos non politiquement corrects. Ces propos n’ont pourtant pas pu être audibles pour les migrants ou les gendarmes, précise le procureur. "C’est leur diffusion qui rend l’injure publique, ce qui ramène les faits à leur juste proportion.”

En revanche, les investigations ont déterminé que l’évocation d’un “barbecue géant”, qui avait beaucoup choqué en novembre, avait été mal interprétée : il s’agissait d’une référence aux cuves métalliques, “qu’un certain nombre de gens utilisent pour leurs grillades”, selon Alexandre de Bosschère.

Le vidéaste amateur ne vient plus sur le rond-point de Flixecourt. Ce “gamin”, comme l’appellent ses camarades, est un “taiseux”, selon les mots de son avocat, Ghislain Fay. Le jeune homme de 23 ans vit en concubinage dans les environs, au cœur d’une région sinistrée très mobilisée. “À la suite de cette affaire, il a perdu son boulot", indique Me Fay. "Il bossait en intérim dans une usine.” Le suspect a ensuite été interpellé à Amiens lors de la manifestation du 29 décembre. Il sera jugé le 1er mars.

Source : Le JDD via Suavelos

Commenter cet article

Joanne w 06/02/2019 11:42

Honte aux malheurs et à la tristesse humaine, mais honte a ceux qui font aussi n'importe quoi. Nous avons en France une politique mal placee et/ou mal executee. Pour ma part, nous devons cadrer au max tout le monde en emploi et habitat au maximum , les personnes françaises et ceux que nous accueillons... et surtout ne pas mettre ceux de notre État de côte au lieu detre prioritaire.... d'où un probleme politique et une confusion depuis un moment qui ne fait que croitre. Les migrants et le transport est une calamité a subir... pour les habitants du coin comme pour les professionnels de la route où les vehicules sont assaillis... pour ma part je pense que la politique a été mal gérée, que ceux dapres n'ont fait que d'empieter a la place dassumer des erreurs ... sauf que levolution politique me dit que ce n'est pas ca et qu'ils devraient etre prioritaires aux francais et ceux qui bossent ... tiens ... un peu gilet jaune quand meme cette reflexion ... quand il n'y a plus de justice et que la politique, bonne ou vraiment mauvaise, n'est pas comprise dans tous les cas .... pour ma part je ne vois pas de racisme , rien à voir, mais une reaction par rapport a une situation qui se passe souvent et que, dans notre logique, devrait etre faite par nos politiques ... poyrquoi crier racisme quand il ny en a pas ? Si je veux aller dans un pays hors UE que je remplis mal mes papiers et qu'on me le refuse ... je crie racisme ??? A force de pointer du doigt tout et n'importe quoi nous regressons ... regarder en 15-20 ... nous le disons tous... nlus avons régressé, il y a plus d'intolérance qu'avant, nous avons perdu en droits, en libertés de presse, de penser, d'opinion ... meme l'humour nest plus le meme.et il suffit de voir les programme tv pour se rendre compte qu'on nous abrutise ... moi personellement par dessus, en tant que femme , le contexte me fait plus peur aujourdhui que dans les annees 90-2000...
Non, pas de racisme et employeur honteux... quand il n'y a rien a reprocher on ne punit pas a ce point ... dans ce cas il y aurait beaucoup a traiter comme affaires et commencons par les affaires de business, de politiciens corrompus et des affaires pedophiles à relever ... ah oui mais là trop de politiciens ou personnes hautes impliquees ... donc ce nest pas comme cela arrange, la Justice est la Justice... je ne pars pas dans des propos racistes je suis desolee je ne le suis pas et ne repondrais donc pas en ce sens , mais ma reponse est sans doute plus complexe malgre quelle soit d'une simplicité... juste plus embetante si on cherche une Vraie Justice a appliquer avec une vraie neutralité.... autre sujet malheureusement ...

Zafrani Hervé 04/02/2019 15:41

Honte à vous messieurs les magistrats !⚜️

andree huard 04/02/2019 15:38

suis bien d'accord il y en as assez en France,nous avons assez de gents dans la rue eux ont un toit et fond (certain) le bazar se Mr a fait pour moi un devoir de citoyen

D'à Silvio 04/02/2019 10:50

Pays de merde justice de merde

Zafrani Hervé 04/02/2019 16:10

Pourquoi pays de merde encore de justice de merde je suis d accord mais il ne faut pas désespéré car en politique c est une sottise absolue ⚜️