Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Boris Le Lay encore condamné à un an de prison pour avoir dénoncé l’immigration clandestine en Bretagne

28 Février 2019, 06:11am

Publié par Thomas Joly

Le nationaliste breton Boris Le Lay a une nouvelle fois été l’objet d’un procès politique de la part du régime républicain.

Le blogueur cornouaillais a été condamné à un an de prison ferme pour avoir dénoncé l’infiltration islamique de la Bretagne coordonnée par nos gouvernants avec l’appui de collaborateurs locaux.

Ouest-France (source) :

Les peines de prison ferme s’accumulent contre le blogueur breton, Boris Le Lay. En décembre 2017, sur son site internet d’extrême droite, Breiz Atao, l’homme a encore frappé.

Après avoir notamment « fiché » en 2016 des militants de la cause des sans-papiers en Bretagne, il a pris pour cible un conseiller municipal de la commune de Callac (Côtes-d’Armor) œuvrant aussi pour l’accueil des réfugiés.

Sur son site, le blogueur ultranationaliste qualifie le conseiller de « factieux communiste » cherchant à « imposer des afros-musulmans infiltrés sur le territoire breton » et de « faire prendre en charge ces colons par les travailleurs de la commune » .

Elle requiert la condamnation du prévenu à dix mois de prison ferme et cinq ans d’inéligibilité.

Le tribunal a finalement prononcé cette peine d’inéligibilité et infligé une année de prison ferme au blogueur.

La répression se renforce contre ceux que le gouvernement désigne comme les ennemis de sa politique de remplacement total de population. Avec cette nouvelle condamnation arbitraire, le blogueur Boris Le Lay totalise 12 ans de prison pour des écrits ou déclarations à caractère politique.

Source : http://breizatao.com

Commenter cet article

Hervé zafrani 28/02/2019 22:25

Douze années de détention pour délit d opinion bienvenue sous macron premier ⚜️