Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Le site nosdeputes.fr, qui observe l'(in)activité des députés, dans la ligne de mire de l'Assemblée nationale !

21 Décembre 2018, 07:01am

Publié par Thomas Joly

Voilà encore une histoire qui ne va pas rapprocher les politicards de ceux qui les nourrissent. Voici qu’une palanquée de parlementaires de l’Assemblée nationale suivent la trace de Joachim Son-Forget (LREM) qui depuis son installation dans l’hémicycle entend mater l’excellent site NosDéputés. fr, site de référence pour connaître l’activité de chaque député.

Ce site créé par l’association Regards Citoyens est une base documentaire sérieuse qui se présente ainsi : « NosDéputés.fr est un site qui cherche à mettre en valeur l’activité parlementaire des députés de l’Assemblée nationale française. En synthétisant les différentes activités législatives et de contrôle du gouvernement des élus de la nation, ce site essaie de donner aux citoyens de nouveaux outils pour comprendre et analyser le travail de leurs représentants. »

« Conçu comme une plateforme de médiation entre citoyens et députés, le site propose à chacun de participer et de s’exprimer sur les débats parlementaires. Au travers de leurs commentaires, les utilisateurs sont invités à créer le débat en partageant leur expertise lorsque cela leur semble utile. »

En bref, de quoi confondre les acteurs de l’anti-France, les incultes, les paresseux, les absents, les dormeurs, les m’as-tu-vu, les pimbêches, les mannequins, les bobèches, les dépenaillés, pour s’intéresser à ceux qui ont véritablement l’étoffe et l’honneur de la fonction. Mais rien ne presse parmi les godillots des 577 et leurs complices, car l’égalité est de mise au palais Bourbon, tous et toutes palpent. Gros. Des indemnités, mot affreux qui sous-tend que le peuple est redevable de tous les efforts de nos très chers députés. La remarque vaut également pour nos très, très chers sénateurs, à qui d’ailleurs Regards Citoyens dédie https://www.nossenateurs.fr

Plutôt qu’un grand discours, voyons comment se présentent les œuvres de quelques gros calibres du quinquennat Macron, défavorablement connus de certains contributeurs de Riposte Laïque.

https://www.nosdeputes.fr/joachim-son-forget   *( https://ripostelaique.com/joachim-son-forget-lrem-veut-mettre-au-pas-le-site-nosdeputes-fr.html )

https://www.nosdeputes.fr/jean-luc-melenchon  *( https://ripostelaique.com/melenchon-le-faux-insoumis-qui-bouffe-a-tous-les-rateliers.html )

https://www.nosdeputes.fr/daniele-obono           *( https://ripostelaique.com/militants-de-gauche-virez-le-camarade-depute-melenchon-complice-dobono.html )

https://www.nosdeputes.fr/eric-alauzet                *( https://ripostelaique.com/retraites-demandez-des-comptes-au-depute-lrem-alauzet-il-vous-a-insultes.html )

https://www.nosdeputes.fr/anissa-khedher          *( https://ripostelaique.com/le-chef-des-armees-macron-depeche-linculte-deputee-anissa-kheder-a-lotan.html )

Liste bien entendu non exhaustive.

La questure commande une « étude de faisabilité » à 30.000 euros

Oui vous avez bien lu. Pour plaire aux députés qui estiment le compte-rendu de leur activité saboté par https://www.nosdeputes.fr il est fortement question de dilapider 30.000 € (à prendre dans les poches des Gilets jaunes). L’Assemblée nationale voulant normaliser et encadrer son propre ersatz de NosDéputés.fr alors qu’elle dispose déjà de http://www.assemblee-nationale.fr

Une gabegie supplémentaire dans le train de vie de l’État et une insulte de plus au peuple

La manœuvre vise manifestement à intimider et encadrer l’expression du site NosDéputés.fr  et ce, dès le début de la législature macroniste. L’objectif est aussi de faire d’une pierre deux coups en occultant les compromissions de la mandature précédente, qui d’ailleurs ne sont plus visibles sur le site.

Dans le contexte de révolte que vit la France et les inévitables comptes qui seront demandés un jour par le peuple, il serait pourtant très utile de disposer encore des comptes rendus des actions-inactions des députés précédents, réélus ou pas.

L’Assemblée nationale, qui rappelons-le, a son propre site (http://www.assemblee-nationale.fr) pour ne pas trop égratigner la vie confortable des pléthoriques 577 députés, fustige régulièrement le site NosDéputés.fr, lequel épingle au quotidien l’état de leurs travaux, leur présence ou non dans l’hémicycle et l’indigence de pâles figurants, automates grassement payés à voter selon les directives de leurs partis.

Faussement accusé d’antiparlementarisme, NosDéputés.fr fait un excellent travail depuis neuf années 

« Recoupant les informations rendues publiques au Journal officiel et sur le site du Palais Bourbon, NosDéputés.Fr fournit pourtant d’intéressantes mises en perspectives pour le citoyen : présence en commission de tel ou tel député, nombre de questions écrites transmises à l’exécutif, d’amendements ou de propositions de loi déposés, prises de paroles dans l’hémicycle, etc » source Xavier Berne pour https://www.nextinpact.com/news/104958-accuse-dantiparlementarisme-nosdeputes-fr-pris-en-grippe-par-deputes.htm

Pour en savoir plus : https://www.nextinpact.com/news/107402-lassemblee-nationale-lance-etude-pour-developper-son-propre-nosdeputes-fr.htm

Jacques Chassaing

Source : http://ripostelaique.com

Commenter cet article