Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Dans l'Eure, les gilets jaunes bloquent une entreprise qui préfère embaucher des migrants plutôt que des Français

26 Novembre 2018, 07:46am

Publié par Thomas Joly

Ce samedi 24 novembre, des gilets jaunes ont bloqué les camions de l'entreprise Rayan-S installée à Brionne, dans l'Eure, car elle embauche des étrangers.

Un chef d'entreprise de l'Eure a été menacé par des gilets jaunes ce samedi 24 novembre, et il est inquiet pour l'avenir de sa société. Rayan-S est une entreprise dans le bâtiment installée à Brionne. Grâce à un partenariat avec la préfecture, elle a embauché trois migrants sur ses différentes sociétés, dont un à Brionne. 

Et ce ne serait pas au goût des gilets jaunes qui ont décidé ce samedi, vers 6h, de bloquer leurs camions. Selon les dires du dirigeant, Hamid Kerkouche, les gilets jaunes ont refusé de laisser partir travailler ses salariés parce qu'il embauche des migrants. Surexcité et agressif, le chef d'entreprise a forcé le passage et la situation s'est envenimée.

Un fois le calme revenu, Hamid Kerkouche a discuté avec certains gilets jaunes : "Ils nous en veulent d'avoir embauché des migrants. Pour les gilets jaunes, ces migrants ont pris leur place. Il y a un petit jeune qui est allé très loin et qui m'a dit 'On est en guerre civile, on est à deux doigts de brûler votre société'". Les gilets jaunes ont fini par ouvrir le passage pour que les camions partent.

Et côté gilets jaunes, on ne dément pas. Gilles Dieu est l'un des fondateurs du mouvement gilets jaunes à Brionne.  Il n'était pas présent au moment de l'altercation, mais il a été sur ce rond-point toute la semaine. Il confirme que c'est tendu depuis le début du mouvement le 17 novembre 2018 entre les gilets jaunes et l'entreprise. 

"Moi je valide ce motif de blocage, au même titre que le blocage d'un chauffeur polonais. Ce qui lui est reproché sur le rond-point, c'est qu'il n'embauche que des Roumains, _et les gens de Brionne qui veulent travailler et qui lui déposent un CV, pas question_. Le problème c'est qu'il se fait du fric sur de la main d'oeuvre pas chère".

Source : https://www.francebleu.fr/infos/economie-social/gilets-jaunes-une-entreprise-de-brionne-bloquee-car-elle-emploie-un-migrant-1543152196?fbclid=IwAR2FNieVjBn5kxVDC6yeZ0FJqMPfz4CRudpecaJ2eFdIDL2tJOrQvXmSA_Y

Commenter cet article

DUDE 27/11/2018 03:26

Hamid Kerkouche et son entreprise plus florissante en France que si il l'avait crée au maghreb ?? Au fait il a reçu combien pour monter son entreprise de la part des français ? C'était la grande mode il y a pas si longtemps encore d'avoir des subventions pour créer son entreprise !

cam1990 26/11/2018 19:28

Hamid Kerkouche ! Un Afro-Maghrébin par dessus le marché ! Nous venons de franchir une étape supplémentaire dans l'invasion migratoire ! Plus besoin de traîtres gauchistes ! L'envahisseur s'organise tout seul !

Marchand 26/11/2018 16:20

Par le fait de la mondialisation. on en est progressivement venus au peuple de remplacement. Et même que dire de toutes ces entreprises qui promettaient d'engager des migrants, il y a quelques temps sous le fait de l'immigration-invasion". Attali lui-même le disait lors des dernières élections. "Les Français sont trop chers". Il y a encore des Français en France d'où le fait des manifestations des Gilets Jaunes. Il ne faudrait tout de même pas les oublier. Les migrants ne sont-ils même des Européens.