Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Blocages du 17 novembre : le gouvernement menace les gilets jaunes

12 Novembre 2018, 07:47am

Publié par Thomas Joly

Le secrétaire d’Etat auprès du ministre d’Intérieur, en visite ce lundi matin en Seine-et-Marne, a rappelé qu’aucun blocage total ne sera toléré.

Laurent Nuñez, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Intérieur, était en visite sur le thème de la sécurité routière à un péage de l’autoroute A4, en Seine-et-Marne, ce lundi matin.

Interrogé sur les blocages du samedi 17 novembre, annoncés partout en France par les automobilistes mécontents de la hausse du prix du carburant, il a rappelé que « les manifestations doivent être déclarées et encadrées. Elles ne peuvent pas produire un blocage total ».

Il n’a, en revanche, pas adressé de message aux conducteurs inquiets pour leur pouvoir d’achat. « Nous sommes ici pour parler sécurité routière et devons être fermes sur la sécurité routière. L’inquiétude des Français pour la sécurité routière est réelle, c’est en tout cas celle des pouvoirs publics ».

Les organisateurs d’une manifestation non autorisée sur la voie publique encourent six mois de prison et 7500 euros d’amende d’après l’article 431-9 du code pénal

Les participants peuvent, eux, faire l’objet d’une contravention de première classe (38 euros maximum) par « manquement aux obligations édictées par arrêté de police ». Mais en cas d’entrave à la circulation, cela devient un délit passible de deux ans d’emprisonnement et 4500 euros amende.

Enfin il est interdit de masquer sa plaque d’immatriculation sous peine d’une contravention de 4e classe (maximum 750 euros) comme le prévoit l’article R371-8 du code de la route.

Source : http://leparisien.fr

Commenter cet article

domdom49 16/11/2018 16:11

Macron commence - dit-il - à écouter mais il ne sait pas entendre. Il n’a pas encore compris que son augmentation des carburants n’est qu une disposition supplémentaire qui exacerbe le ras-le-bol des Français les plus modestes mais aussi de la classe moyenne. J’en suis et j’ai bossé toute ma vie, cotisé, payé des impôts. Aujourd’hui il y a marre d’etre pris pour des pigeons. J’ai 70 ans et j’ai décidé d’entrer en résistance. Déjà je vais aller dans la rue pour la première fois de ma vie. Mais je ne vais pas m’arreter là car trop c’est trop.
Pourquoi à côté des opérations avec voitures ne pas mettre un gilet jaune à nos balcons et fenêtres de façon à qu’aucun incompétent qui nous dirige ignore la colère des Français !

Olivier Fougerat 13/11/2018 15:12

Je suis pour le rétablissement de la guillotine.

Alain 13/11/2018 10:52

Les flics feraient bien de faire profil bas ce jour et d'errer de protéger et d'exécuter les ordres de ces traitres, sinon ça va vraiment mal finir......

flambi 12/11/2018 17:39

plus de menaces plus d'action il ferait mieux de modérer ces expressions