Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Les bouchers du Nord prêts à « aller au contact » avec les tarés végan

28 Août 2018, 06:09am

Publié par Thomas Joly

Et si les bouchers donnaient l’exemple ? Surprenant, dans un pays si riche en beaux esprits et grandes âmes ! Un métier manuel, fi donc !

Souvenez-vous des actes de vandalisme contre des vitrines de commerces de bouche commis par des extrémistes vegan, pudiquement qualifiés par la presse « mainstream » de « militants antispécistes ». Ça fait noble, chic et choc.

Dans le Nord et les Hauts-de-France, ces gentils « militants » se sont fait une spécialité de l’intimidation des artisans des métiers de l’alimentation – bouchers, principalement. Après avoir caillassé des vitrines de commerces de bouche nordistes pour convaincre de la justesse de leurs « opinions », ils s’apprêtaient à organiser un festival vegan à Calais, justement.

Pas de chance pour ces avant-gardistes des nobles causes qui poussent, comme toujours, le bouchon un peu loin, voilà que les bouchers se sont réveillés. Les bouchers !

Laurent Rigaud, président du Syndicat des bouchers-charcutiers traiteurs du Nord avait prévenu les autorités. « Nous serions venus en nombre au festival à Calais et nous étions prêts à organiser un grand barbecue, aux côtés des chasseurs, des éleveurs, des restaurateurs. » Et d’ajouter : « Nous voulions rester pacifiques, montrer que la violence n’est pas de notre côté, mais qu’il y a des extrémistes chez les vegan », déplorant du même coup les actes de vandalismes envers les commerces de bouche dans la région.

Et les laborieux, les silencieux, les bouchers ont fait mouche… Comme quoi !

La douce Natacha Bouchard, maire de Calais, bien connue pour sa brillante gestion de la question migratoire, a préféré annuler le festival devant la menace de quelques troubles possibles. « La mairie de Calais a bien fait d’annuler le festival vegan », reconnaît Laurent Rigaud. « Nous avions prévenu que lorsque les vegan organiseraient des actions, nous irions au contact », a ajouté ce représentant de professionnels de l’alimentation, mais aussi d’agriculteurs, d’éleveurs et pêcheurs de la région.

Ainsi donc, quelques centaines d’hommes décidés ont fait reculer une des formes de totalitarisme les plus absurdes qui sévissent actuellement dans nos sociétés occidentales en dégénérescence. C’est une leçon donnée par nos amis bouchers qu’il convient de méditer.

Quand on pense que ces « militants antispécistes » étaient allés jusqu’à casser la vitrine d’une… fromagerie ! Et quand on pense que ces « militants » passent devant les boucheries halal en regardant de l’autre côté de la rue !

Méditons la leçon « aller au contact », les extrêmes ne peuvent éternellement dicter leur loi à la majorité des gens « qui se lèvent tôt », comme l’avait justement dit un homme politique fort décevant, hélas, par ailleurs.

J’ai toujours été fier de mon grand-père qui était boucher-charcutier.

Jean-Charles Mignard

Source : http://bvoltaire.fr

Commenter cet article