Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Clémentine, l'insupportable candidate de Koh Lanta, est une sale gauchiste pro-migrants

6 Avril 2018, 06:32am

Publié par Thomas Joly

Clémentine, la candidate de Koh Lanta la plus détestée des téléspectateurs, s'est fendue d'un message sur son compte Facebook où elle déclare tout son amour pour les clandestins africains qui viennent envahir l'Europe. Elle explique également que toute sa famille vient en aide à ces individus.

« Il y a Warrior dans un jeu & Warrior dans la vraie vie.

Koh Lanta c'est dur, mais c'est un jeu, sans risques, tout est cadré, les médecins ne sont pas loin & c'est à durée déterminée.


Aujourd'hui, dans mon village j'ai rencontré des VRAIS aventuriers. Ceux pour qui, l'aventure, le risque, la survie c'est leur VIE. Ils ont tout quitté, ils n'ont plus rien ... Enfin si... ils ont toujours leur sourire greffé & la joie de vivre comme personne.

Voici, en bref, leur histoire. Je ne suis pas de nature sensible mais ces gars là m'ont bouleversé.

Ils sont 9 hommes, venus d'Erythrée & du Soudan. Ils ont entre 21 et 31 ans. Chacun de son côté, a fuit son pays, a fuit la guerre. Laissant derrière eux, leurs mamans, papas, frères, soeurs et enfants parfois.
Leurs vies étaient en danger, et très souvent leurs familles les ont poussé à partir vers l'Europe.
Ils sont tous passés par le Soudan où les réfugiés érythréens étaient accueillis dans des camps. Mais quels camps... cauchemardesques & maltraitance, voilà l'ambiance.
Ils ont alors fuis vers l'Egypte, où ils se sont fait pillés mainte & mainte fois, arme sur la tempe. Il fallait pour eux rejoindre la Méditerranée au plus vite. Quitte à passer des jours à marcher, sans boire, sans manger à travers une partie du Sahara. En arriver là ... au bord de cette côte Méditerranéenne était déjà un exploit surhumain. Certain n'y seront jamais arrivé. Mais nos 9 Warriors l'ont fait. Le plus dur n'était pas encore vraiment passé. La traversée de la mer M, dans une pauvre embarcation serrés comme des sardines, sans savoir nager, avec des enfants, des p'tis vioks, sans eau, sous 45°... Et une arrivée sur la côte italienne avec un comité d'accueil pas des plus sympathique. L'Italie les prend en charge, enregistre leurs empreintes digitales mais ils sont traités sans cesse de "sous-merde", de vermines. Donc pour eux, il faut encore fuir.
Ils ont tous, chacun de leur côté, remonté l'Italie à pied. Pour enfin arriver en France, à Paris, là où tous les migrants espèrent trouver leur bonheur.



C'est ainsi, que ces 9 Warriors ont été envoyé du côté d'Annecy en septembre 2017, où un appel à la solidarité a été lancé pour leur trouver un hébergement. C'est le petit village de Chaumont qui a répondu présent en leur proposant un gîte. L'association du village a sensibilisé les habitants des alentours pour leur trouver à manger, des habits, de l'argent, & différents services. C'est à ce moment là, que l'on peut encore croire en l'humanité. Chacun a mis la main à la patte. Du rêve pour eux. Des dizaines et dizaines de personnes se sont rassemblées, les mamies et papis du coin pour différents cours de français, anglais, des cadeaux, du partage, des commerçants pour des dons de nourriture, des hôteliers pour des nouveaux lits. Une fierté particulière de voir ma petite famille s'investir aussi. Ma p'tite mère pour leur donner des cours de français, mon p'tit père pour les emmener à droite à gauche pour la paperasse administrative, ma soeur & mon frère pour les divertir au badminton, au foot, en vélo etc...

Ils ont déménagé récemment dans un autre village proche, à Frangy où la mairie leur a aménagé un grand appartement, en faisant également appel à la solidarité.
Le but, les intégrer dans notre société.

Mais tout serait trop simple et trop beau si cela se passait comme ça. Les démarches administratives sont très compliquées pour pouvoir rester en France pour ces gars là. Ils sont tous en attente de réponses, pour savoir quelle va être leur durée de "séjour". Ils peuvent du jour au lendemain être renvoyé en Italie avec interdiction de revenir en France.

Hier, l'un des 9 est reparti en Italie ...

C'est donc avec le coeur lourd que nous avons fêté leur crémaillère hier soir en chantant, en dansant, en mangeant. Une cinquantaine de personnes était là. Pour leur apporter un peu de bonheur, leur changer les idées et oublier pendant quelques temps toute la galère qu'ils ont traversé. Sans ne jamais oublier d'où ils viennent et ce qu'ils ont de plus cher : leurs familles.

Ils sont juste géniaux, drôles, hyper respectueux, serviables, tellement gentils ... tellement forts !

C'est eux les Warriors

Commenter cet article

momo 07/04/2018 18:03

Pour elle, en 44, ç'aurait été les SS les warriors !!! Collabo aujourd'hui, collabo hier !

Bilou 07/04/2018 06:45

je voudrais répondre à Clémentine qui défend et encourage ces personnes à venir en France, que la France n'a pas les moyens pour accueillir tous les malheurs des pays étrangers , je tiens a lui rappeler que les gouvernements successifs ont ruiné le pays nous avons une dette de 2300 milliards !
D'autre part des gens qui fuient leur pays en guerre en laissant femmes et enfants sont des gens sans honneur , je tiens aussi a lui préciser , que hier la gauche reprochait a l'europe de piller l'Afrique de ses ressources, mais aujourd'hui c'est elle lui pille sa main d’œuvre, je tiens a lui dire qu’accueillir des gens sans avoir les moyens de leur donner du travail, c'est criminel envers ceux qui arrive et envers les français sans travail ( nous avons déjà 5 millions de personne sans emploi) !
Et le dernier point important, c'est l’Afrique qui est à construire et à développé ,c'est las bas qu'ils ont besoin d'eux !
j'espere qu'un jour a cause d'elle et de ceux qui font cette folie , nous ne serons pas obligé de revivre les heures les plus sombre de notre histoire pour repoussé l'envahisseur !