Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Selon une étude, plus une personne est de droite, plus elle est dégoûtée par les mauvaises odeurs corporelles

28 Février 2018, 19:59pm

Publié par Thomas Joly

Il existerait un lien entre orientation politique de droite et dégoût des mauvaises odeurs corporelles.

Les gens ayant des attitudes plus autoritaires sont plus susceptibles d’être dégoûtés par des odeurs corporelles nauséabondes, selon les résultats d’une étude publiée dans la revue médicale Royal Society Open Science.

Les chercheurs de l’ l’Université de Stockholm en Suède voulaient comprendre si le dégoût d’une personne à l’odeur pourrait révéler leur orientation politique. Ils ont demandé à 201 volontaires du monde entier de remplir un sondage en ligne, sur leur sensibilité aux odeurs.

D’autres questions de l’enquête ont mesuré l’autoritarisme des volontaires. Ces questions demandaient aux participants dans quelle mesure ils étaient d’accord avec les déclarations autoritaires selon lesquelles « les manières démodées sont les meilleures à vivre» et «nous avons besoin d’un leader fort pour faire face à une société immorale ».

Cette étude a montré que personnes qui obtenaient un score plus élevé pour le dégoût aux odeurs affichaient un goût marqué pour l’autoritarisme de droite.

« Ceux qui étaient les plus favorables à Donald Trump avaient la plus grande sensibilité au dégoût des odeurs corporelles », a expliqué Jonas Olofsson de l’Université de Stockholm en Suède.

« Le dégoût est une émotion humaine universelle qui nous protège des substances nocives . De nombreuses études ont montré que le genre de dégoût que nous éprouvons lorsque nous rencontrons quelque chose qui pourrait transmettre la maladie se propage également dans d’autres émotions, comme le dégoût moral. Les gens qui sont socialement conservateurs, par exemple, semblent plus dégoûtés ».

Conclusion : les gauchistes se complaisent dans leur crasse et les odeurs pestilentielles du multiculturalisme pendant que les gens sains, de droite, se préservent de cette infection olfactive.

Source : http://fdesouche.com

Commenter cet article

cam1990 28/02/2018 22:02

Ce n'est pas si simple : Donald Trump a également séduit un électorat populaire, qui "transpire" beaucoup !

D'ailleurs, je connais des gens qui sont complètement dégoutés par les odeurs corporelles, et même par de très faibles odeurs de cuisson, mais qui sont totalement incapables de ressentir les effluves du multiculturalisme, et qui sont bien évidemment entièrement favorables à l'accueil massif des envahisseurs.

Ah, la schizophrénie de la bourgeoisie gauchisante !