Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog politique de Thomas JOLY

Sur 100 € payés à la pompe, vous avez pour 30 € de carburant et 70 de taxes !

10 Octobre 2017, 06:41am

Publié par Thomas Joly

Nicolas Hulot a annoncé que le rapprochement des fiscalités du gazole et de l'essence se fera vite. Mais saviez vous que les taxes représentent désormais 70 % du prix d'un litre ? Explications.

Nicolas Hulot veut aller vite pour modifier la fiscalité du diesel et de l'essence. Objectif :un prix semblable à la pompe pour les 2 carburants. "La fiscalité sur le diesel à la pompe sera la même dans un horizon assez  proche", a-t-il annoncé en juin, regrettant qu'une partie des Français aient été  "incités pendant des années (...) à acheter des véhicules polluants [diesel]".

Mais saviez vous comment fonctionne cette fiscalité ? Et surtout, saviez vous qu'elle atteint des sommets ? Au mois de juin 2017, pour 100 euros de diesel payés à la pompe, l'automobiliste obtient moins de 30 euros de carburant, les quelque 70 euros restants allant dans les caisses de l'État. En 2014, la proportion était de 50 %.

Une situation qu’avait déjà dénoncée l'Automobile club association en mars 2016 dans une étude consacrée à la fiscalité des carburants, évoquant à l’époque un "délire fiscal". Il faut dire qu’un paradoxe ressort : alors que le prix du baril de brut a baissé de près de 20 % entre 2015 et 2017, celui à la pompe n'a que très peu évolué, maintenant un niveau compris entre 1,3 euros et 1,5 euros par litre pour l’essence, entre 1 euro et 1,3 euros pour le gazole. La faute à la taxation du carburant. Voici les éléments qui la composent :

TVA ⇒ D'abord, le carburant est soumis à la taxe sur la valeur ajoutée au taux dit "normal" de 20%,

TICPE ⇒  Puis à la Taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques qui s’établit à :

• 0,531 euro/litre de gazole                  

• 0,651 euro/ litre d'essence

TVA sur la TICPE ⇒  Enfin, cette TICPE est assortie de sa propre TVA (20% également), qui devient alors un impôt sur l'impôt.

Le rapprochement des TICPE du diesel et de l'essence a été engagé en 2016. Un rapprochement qui s'est déjà traduit par une augmentation de 1 ct/litre pour le diesel et une baisse de 1 ct/litre pour l'essence. Comme prévu, cette mise à niveau des fiscalités du gazole et de l'essence se poursuivra, pour arriver au même niveau "dans un horizon assez proche", a confirmé le ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot, sans donner de calendrier.

Source : http://lci.fr

Commenter cet article